« A L’AÈDE »
Mathias Glayre & Mumbay Quartet
23 avril au 2 mai 2015

« Le marketing, c’est lorsque l’on sait précisément ce que les gens attendent et qu’on leur
donne : tu acceptes la tyrannie du grand public, tu t’en fais le complice. Mais lorsque tu
empruntes l’avenue qui part en sens inverse – celle qui reste en périphérie, autour des
choses – alors le public a du mal à te comprendre et à te suivre. Moi, je préfère rester à la
périphérie plutôt que d’être une victime de cette catastrophe qu’est le succès ».
David Bowie.

A l’aède est un cri à l’égard de l’industrie contemporaine du marketing culturel. A l’aède est un SOS vis-à-vis du public des institutions artistiques, une dédicace sous la forme de boutade à cette figure disparue de l’aède homérien. Car si cette tradition du récit chanté n’a pas forcément persisté au fil du temps, le lien qui unit l’artiste avec l’idée de fiction et de récit demeure. Qui plus est, sans vouloir dresser ici une quelconque forme d’historicisation du concept d’entertainement, force est de constater que les notions de plaisir et d’amusement sont aussi étroitement associées à la façon dont le travail de l’artiste est compris par un certain public.

Des bouffons aux humoristes en passant par les performers, les saltimbanques, les danseurs, les cracheurs de feu et les ventriloques, l’éventail des « amuseurs » est vaste et ne cesse de se réinventer au fil des âges. A leur insu ? Qui dicte les règles en matière de création ? Producteurs, récepteurs ?

Dans un contexte où le néo-libéralisme est roi et où l’on donne aux voitures le nom de Picasso, les artistes doivent-ils continuer à nous amuser ? Qu’est-ce qui définit une œuvre de qualité ? Comment nos goûts en matière de création se font-ils les vecteurs de notre appréciation d’une proposition artistique ? Ne sommes-nous pas tous les produits de notre propre narcissisme artistique ?

Pour répondre à ces questions et explorer avec amour et cynisme les arcanes des notions de succès et de goût, nous embarquons dans A l’aède, la nouvelle création de Mathias Glayre et du Mumbay Quartet.

AVEC:
MATHIAS GLAYRE, ELODIE AUBONNEY, RÉGIS BAGDASSARIAN, NICOLAS LERESCHE, FRED MUDRY, MAX SCHEB, NICOLAS WAGNIÈRES
–> RÉSERVATIONS: http://www.theatredelusine.ch/spectacle/laede/
–> PREMIÈRE CE JEUDI 23 AVRIL 2015 A 19H!
–> PRIX LIBRE LE SAMEDI

A l’aède est soutenu par: Ville de Genève, République et Canton de Genève, Loterie Romande, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG)

aede 5399 600x400

// VENDREDI 1ER MAI, 19h

MARXISME, FENDANT ET SAUCISSON
TU parle capitalisme avec Jean Rochat, historien de l’économie
dans le cadre du programme TU fait de la médiation culturelle

// JEUDI 7 AU SAMEDI 9 MAI 2015

PIÈCE DE CHAMBRE N°1 B.L.A.S.T.E.D
Karim Bel Kacem

// DIMANCHE 10 MAI, 18H

DUCK DUCK GREY DUCK, HERE COME…
VERNISSAGE DE L’ALBUM

A BIENTÔT
BONHEUR
TU
http://www.theatredelusine.ch/

enfer 600x488