Berne: Le Conseil fédéral entend améliorer les pistes cyclables

Berne: Le Conseil fédéral entend améliorer les pistes cyclables

Le Conseil fédéral a approuvé le message concernant la nouvelle loi fédérale sur les voies cyclables. Elle avait fait l’objet d’une votation populaire en automne 2018.

La popularité du vélo ne cesse de croître en Suisse. Près de deux tiers des ménages possèdent au moins un vélo.

Améliorer la qualité et la sécurité: tel est le but de la nouvelle loi fédérale validée par le Conseil fédéral mercredi. Au cœur de celle-ci, l’obligation pour les cantons de planifier et de réaliser des réseaux de voies cyclables de qualité. Il s’agira ainsi par exemple de remplacer les infrastructures «qui ne répondent plus aux exigences en matière de sécurité et d’attractivité ou qui doivent être supprimées», indique le communiqué de presse du jour.

Le texte prévoit toutefois des exceptions, dans le cas où le remplacement est jugé trop contraignant par les cantons. Une exception qui a d’ailleurs fait réagir Isabelle Pasquier-Eichenberger, conseillère nationale (GE) et membre des Verts: «pour que l’offensive vélo se déploie à l’échelle nationale, la Confédération doit plus investir dans un réseau cyclable sûr et attrayant et exiger que les cantons s’y attellent davantage! » Les Verts saluent néanmoins le projet de loi et le progrès effectué vers la mobilité durable. L’ATE Association transports et environnement, elle, juge le projet efficace et se réjouit particulièrement du fait qu’il «ne tolère plus aucun retard».

Un soutien aux cantons et aux communes

La Confédération, quant à elle, a indiqué qu’elle informera le public sur l’importance et les enjeux des pistes cyclables. Elle fournira également des données harmonisées et facilitera, dans un même élan, la planification et l’entretien des réseaux par les cantons et les communes. Ce soutien avait été souhaité par le peuple lors des votations fédérales du 23 septembre 2018.

Face à la popularité grandissante du vélo en Suisse, les citoyens avaient approuvé l’arrêté fédéral du 13 mars 2018 sur le sujet. Le texte prévoyait la revalorisation du trafic cycliste par la Confédération, qui appuie dorénavant les cantons. C’était déjà le cas dans le domaine des chemins et sentiers pédestres.

La nouvelle loi sur les voies cyclables s’inspire de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestres (dite «LCPR»), créée il y’a 40 ans. Juridiquement, le nouveau texte met les voies cyclables sur le même plan que les chemins et sentiers pédestres. Leur planification, leur construction et leur entretien restent du ressort des cantons et des communes.

Noemi Cinelli

https://www.20min.ch/

A propos de l'auteur

Facebook