Vernissage le 17 mars 2017 à 18h

Exposition 18 mars au 2avril 2017

Ouvert vendredi de 17h à 19h, samedi et dimanche de 14h à 19h ou sur rdv

team@espacekugler.ch

ou Olaf 076 237 46 42

Cette exposition « Bientôt la fin de l’hiver » représente une bonne occasion de montrer de nouveaux travaux (peintures à l’huile, petites installations) dont certains sont restés inachevés pendant plusieurs années. Par ces créations, je cherche à présenter des sujets en rapport à ce que je vois dans mon entourage, dans les médias et tout ce qui me préoccupe et pouvant intéresser autrui.

Parmi les thèmes récurrents figurent la représentation géographique de la planète. Les cartes du globe sont présentes dans notre quotidien (dans les publicités, au téléjournal, à la météo…) et apportent une multitude d’informations sur le monde lui-même.

D’autre part, je cherche à montrer la place de l’Humain dans nos sociétés, en représentant des hommes d’affaires, des migrants, des amis posant sur une photo de groupe ou moi-même. Dans ces peintures, je cherche à représenter la dureté du monde des affaires ; le sentiment d’exclusion que peuvent ressentir les gens d’ici ou venus d’ailleurs, malgré toutes les formes d’espoir qui subsistent.

Olaf Berkhuijsen, né en 1971, artiste à l’Usine Kugler depuis 2007.

cb86983f c127 43d0 a674 fa66689d323dLA DIMENSION DE LA MAQUETTE
Damien Guggenheim | Gabriela Lupu | Keita Mori | Pierre Tectin

Fonderie Kugler 3-19 mars 2017 .

Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 19h

Visites commentées de l’exposition:

1. Dimanche 12 mars à 16h par Marino Buscaglia, philosophe et historien des sciences

2. Samedi 18 mars à 16h par Laura Giudici, historienne de l’art

L’exposition «La Dimension de la maquette», du 3 au 19 mars 2017 à la Fonderie Kugler, présente une sélection d’œuvres de quatre artistes (Damien Guggenheim, Gabriela Lupu, Keita Mori et Pierre Tectin) qui se sont rencontrés à Paris où ils travaillent. À travers la photographie, le dessin, la sérigraphie, la peinture, la vidéo ou la sculpture, ils entendent se réapproprier cette notion de maquette, qui vient de l’architecture, mais que rien n’oblige à y retourner. Car c’est moins le projet ou l’ébauche, le plan ou le projet, qui les retiennent dans la maquette que l’invention, l’expérimentation, la fiction, et surtout sa valeur propositionnelle, en elle-même, hors de toute application réaliste. On y retrouve l’attrait du jeu et l’affirmation d’une singularité qui se maintient hors du commun.

FONDERIE KUGLER – 4 BIS RUE DE LA TRUITE – 1205 GENEVE

Attention, pas de place de parking . Bus Tram, arrêt JONCTION