La Poésie de Charles Baudelaire par Alexandre Païta, à l’Espace Fusterie de Genève, le dimanche 30 avril.

Charles Pierre Baudelaire est un poète français.

Nationalité : France

Né(e) à : Paris , le 09/04/1821

Mort(e) à : Paris , le 31/08/1867

0bf18d3e5b12b5857a8824f9a2cb4747Après la mort de son père, sa mère se remarie avec le chef de bataillon Jacques Aupick ; il ne pourra jamais supporter cet événement qui l’éloigne de sa mère, vu ses divergences avec son beau-père. Ce dernier l’envoie dans un voyage vers les Indes qui ne s’achèvera pas, mais trouvant un exil marquant aux îles Mascareignes.

De retour en France, il aura une liaison avec Jeanne Duval, la mulâtresse, puis connaîtra les paradis artificiels (opium et haschisch…). Dans l’année 1848, il commence à traduire Poe qu’il admire beaucoup.

Son recueil des “Fleurs du mal” est poursuivi pour offense à la morale religieuse et outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs. Baudelaire se voit reprocher son écriture et le choix de ses sujets. Il n’est compris que par quelques-uns de ses pairs. Barbey d’Aurevilly voyait en lui «un Dante d’une époque déchue». A travers ce recueil, Baudelaire a tenté de tisser et de démontrer les liens entre le mal et la beauté, le bonheur et l’idéal inaccessible, la violence et la volupté, mais aussi entre le poète et son lecteur.

Il laissera, outre “Les Fleurs du Mal”, “Le Spleen de Paris”, recueil de poèmes en prose inspiré du “Gaspard de la nuit” d’Aloysius Bertrand. En dehors de son œuvre poétique, Baudelaire a écrit des essais de critiques littéraires et d’art (“L’Art romantique”, 1852) et des œuvres comme “Les Paradis artificiels”, “Mon cœur mis à nu” ou encore “Fusées”.

On compte parmi ses relations proches Édouard Manet, Théophile Gautier ou encore Gérard de Nerval. Il était particulièrement séduit par les peintures d’Eugène Delacroix, la musique de Richard Wagner et bien que romantique, il fut un grand admirateur de la précision d’observation de l’œuvre d’Honoré de Balzac.
L’Association Théâtre Alexandre Païta célébre le 150e anniversaire de la mort du poète Charles Baudelaire, en donnant un récital composé de plusieurs de ses poèmes. Textes interprétés par M. Alexandre Païta, lequel sera accompagné d’un piano.

Choix de poèmes en vers et en prose tiré des recueils Les Fleurs du Mal et Spleen de Paris: L’Homme et la Mer, Les Bienfaits de la Lune, Spleens, L’Albatros, Harmonie du Soir, A une Passante, La Cloche fêlée, Une Charogne, etc…

Alexandre Païta, interprète

Annalisa Stagliano, Piano

Baudelaire: Les Fleurs du Mal & Spleen

Le 30 Avril 2017 à 17h30 à l’Espace Fusterie