Par Martin Montiel

A Genève, tout est prêt ou presque pour les 20, 21 et 22 juin prochain, dates pour célébrer la Fête de la Musique. Cette rencontre musicale incontournable qui intègre diverses disciplines comme le chant et la danse, est une opportunité unique dans son genre pour découvrir des artistes ou des instruments musicaux d’ici comme le Cor des Alpes et d’ailleurs, comme le marimba ou le Djembé.

Nous ne savons pas encore si le « HANG» appareil de musique acoustique et contemporain, typiquement suisse, inventé à  Berne en 2000 sera de la fête. Crée par les suisses Sabina Schärer et Felix Rohner, son nom signifie en dialecte bernois « main » et c’est le résultat d’un long travail de recherche musicale, inspiré d’autres instruments provenant de pays lointains.

A la différence des autres pays voisins ou lointains, où la fête commence le 21 juin, premier jour de l’été, à Genève la fête commence le vendredi 20 juin, avec les typiques scènes du centre-ville, des alentours et dans les différentes communes comme Vernier, Genthod, Plan les Ouates et autres.

Ça va chauffer !!!

         ca va chier 2

Cette année, la fête permettra d’écouter et de danser au style rock and roll du groupe ÇA VA CHIER.
Considérés, selon eux-mêmes, comme la dernière véritable bande de rock suisse qui a réussi à s’imposer grâce à leur puissance musicale et aussi au « Magic Slip » leur tenue vestimentaire qui nous renvoie peut-être vers notre enfance. Leur spontanéité et l’énergie débordante qu’ils transmettent a fait d’eux l’un des groupes qui représente le mieux la « rock attitude » en Suisse.

Crée aux alentours de 1989, le groupe a souffert du va-et-vient, typique de des groupes passionnés, pour qui au départ ce qui était important c’était de « vivre » et ne pas devenir une machine à sous. Pour les amoureux de la musique rock et les admirateurs des clans comme : Kiss , Motörhead, Iron Maiden ou AC/DC, le moment est venu de pouvoir émettre des cris prolongés et profonds du type « yeeaaaahhhh ».

Ça veut la peine de remarquer, et avec fierté, qu’un latino-américain est membre de la troupe. D’origine bolivienne, le guitariste César Dominguez a intégré le groupe depuis ses débuts et a su conquérir ce public avide d’émotions fortes. Avec ses doigts magiques il a su faire vibrer les hordes de mélomanes qui pendant 25 ans suivent le groupe d’un concert à l’autre.

Etes-vous prêts ? Le groupe donnera un spectacle le samedi 21 juin à la Crypte du parc de Bastions à partir de minuit.

Des ambassadeurs de la culture latino-américaine seront présents

Ivonne González - Afterwork

Des groupes de samba ou des chanteurs de ballades latino-américaines feront également le malheur des passionnés des musiques lointaines.

Le Chrysanthème Noir de la musique cubaine, Ivonne González sera aussi présente. Accompagnée par ses musiciens Jorge Gali et Orland Oliva, ce trio dynamique vous attend à la Gallérie Frank Pages au 2 Grand Rue – 1204 Genève le samedi 21 juin à 17h et le dimanche 22 juin dès midi à la Pinacothèque, située au 28, rue de Montbrillant. 1201 Genève.

Le Brésil, hôte d’accueil de la Coupe du Monde 2014, est prêt à conquérir les plus mélomanes avec sa représentation du Clube do Chorro. Ce groupe sera présent le samedi 21 dès 15 :30 à 16 :30 à Promenade de l’Observatoire situé également à Genève.

Voulez-vous danser au rythme de la Bossa Nova ? Luis Esquivel est prêt à vous enchanter avec sa musique le samedi 21 juin. Il sera à l’avenue Adrien-Jeandin No 34-36 à Thonex, de 13 :15 à 14 heures sur la scène No. 2.

L’hebdolatino félicite tous les artistes latinos et les encourage à continuer la noble tâche de représenter la communauté latine en tant qu’ambassadeurs de la musique et de la culture latino-américaine car, chaque mélodie et chaque danse est simplement la preuve que la musique est le plus haut des chants.