Chili, Costa Rica et Mexique commencent à vacciner

Chili, Costa Rica et Mexique commencent à vacciner

Le Chili, le Mexique et le Costa Rica commencent jeudi leur campagne de vaccination contre le Covid-19, quelques heures à peine après avoir reçu les premières doses du vaccin.

Une cargaison de 10’000 doses du vaccin de Pfizer/BioNTech est arrivée tôt jeudi par avion à l’aéroport de Santiago, capitale du Chili, où la vaccination de soignants prioritaires de quatre régions doit débuter le même jour.

Le pays a réservé 30 millions de doses de trois vaccins différents contre le Covid-19, ce qui permettra de vacciner 15 millions de personnes, soit plus des deux-tiers de la population au cours de la première moitié de 2021, a assuré le président Sebastian Piñera.

Le Mexique débute également jeudi sa «plus grande» campagne de vaccination, après l’arrivée la veille des 3000 premières doses du vaccin Pfizer/BioNTech en provenance de Belgique.

Un autre pays d’Amérique centrale, le Costa Rica, a reçu pour sa part ses premières doses du vaccin Pfizer/BioNTech tard mercredi.

«Demain, les premiers Costaricains seront vaccinés», avait annoncé le président Carlos Alvarado, accueillant la première cargaison de vaccin à l’aéroport de la capitale. «Cela pourrait bien marquer le début de la fin de cette pandémie», a-t-il ajouté.

Le Brésil suspend les vols en provenance du Royaume-Uni

Le Brésil va suspendre les vols en provenance du Royaume Uni à partir de vendredi, après l’apparition d’une nouvelle souche du coronavirus dans ce pays, selon un décret publié jeudi. Les étrangers ayant résidé au Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours sont également interdits d’entrée.

«Les vols internationaux à destination du Brésil qui viennent ou passent par le Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord sont interdits de manière temporaire», indique le décret.

Une cinquantaine de pays ont suspendu depuis dimanche les arrivées de voyageurs en provenance du Royaume-Uni après la découverte d’une nouvelle variante du coronavirus sur le territoire britannique.

Le décret interdit également l’entrée au Brésil, dès jeudi, d’étrangers par voie terrestre et fluviale, à l’exception des voyageurs en provenance du Paraguay et du transport de marchandises.

A propos de l'auteur

Facebook