Sélectionner une page

Équateur: soupçonné de corruption, le maire de Quito destitué de ses fonctions

Équateur: soupçonné de corruption, le maire de Quito destitué de ses fonctions

Déjà sous le coup d’une enquête du parquet pour corruption, le maire de Quito, Jorge Homero Yunda, a été destitué jeudi 3 juin par le conseil municipal de la capitale équatorienne pour manquement à ses devoirs. 

Depuis deux ans, les scandales n’ont pas manqué à la tête de la mairie de Quito. Jorge Homero Yunda est accusé de dissimulation d’information dans le cadre de ses principaux programmes comme l’asphaltage des rues de la capitale ou la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Le parquet enquête actuellement sur un présumé détournement de fonds publics de 4,2 millions de dollars après l’achat de 100.000 tests anti-covid défectueux.

Le maire est d’ailleurs obligé de porter un bracelet d’alarme pour éviter toute fuite, ce qui est vécu comme un épisode honteux par de nombreux habitants de la capitale. Le parquet a également lancé une enquête préliminaire contre Sebastian, le fils de Yunda, accusé de vendre ses services comme intermédiaire auprès de fonctionnaires municipaux.

Ballotée de scandale en scandale, la mairie est pratiquement paralysée et n’arrive pas en particulier à faire fonctionner la première ligne de métro, achevée à plus de 95%. Le Front des professionnels pour la dignité de Quito a donc demandé la destitution de Jorge Homero Yunda, votée jeudi 3 juin par 14 conseillers municipaux sur 21.

Via son avocat, ce dernier a indiqué qu’il fera appel auprès du Tribunal du contentieux électoral qui aura dix jours pour réviser et éventuellement annuler le processus de destitution cas de vice de forme.

correspondant à Quito, Éric Samson.

https://www.rfi.fr

A propos de l'auteur

Facebook