jeudi 9 mai 2019

Sankoum Cissokho Trio – Griots du Sénégal

 

Sankoum Cissokho est né à Dakar, Sénégal, dans une famille de griots. Petit-fils de Sounjoulou Cissokho, il a appris la kora avec son père, Bacary Cissokho, et la pratique en famille depuis son enfance.

Sa grande maîtrise de l’instrument ainsi que sa créativité lui permettent de jouer des morceaux traditionnels aussi bien que du reggae ou de la salsa.

Son jeu reflète une grande sensibilité ainsi que beaucoup d’esprit et de profondeur.

La kora traditionnelle appartient à la famille des harpes africaines. D’origine mandingue, on en trouve les premières traces dès la fin du XVe siècle en Afrique sahélienne.

Le trio réunit trois griots Sénégalais, pour nous offrir le pouvoir d’enchantement de la kora, tout à la fois traditionnelle et moderne.

 

festival du monde 1

 Sankoum Cissokho : kora et chant
Ibou Ndiaye : calebasse et djembé
Ibra Mbaye : basse

 

vendredi 10 mai 2019

Damaru – Danse Kathak de l’Inde du Nord

 

Le groupe Damaru s’inspire de la tradition du kathak, danse sacrée de l’Inde du Nord, mais le remodèle délicatement d’une manière créative.

Les experts considèrent le kathak comme une des rares danses classiques indiennes permettant les artistes indiens de créer de nouvelles chorégraphies. Damaru combine le monde de la danse et de la musique dans une performance d’une heure.

Les formes traditionnelles sont complétées par des parties improvisées, issues de l’expérience européenne du groupe.

L’expression de Damaru est basée sur les anciens principes des ragas classiques du nord de l’Inde.

La partie musicale de la performance s’enrichit à diverses occasions de plusieurs autres instruments et couleurs (y compris le didjeridoo et le chant harmonique) et de la technologie d’échantillonnage moderne.

Les scènes de danse suggestives sont en outre modifiées par des projections de photographies et d’un documentaire vidéo sur les saris blancs et le corps des danseuses.

Les photographies de Viliam Poltikovič, un excellent documentariste, et de Dani Schwalbe, un photographe allemand, présentent principalement des femmes indiennes.

Le documentaire vidéo du voyage du groupe en Inde est intéressant non seulement en termes de scénographie ou d’aspect documentaire, mais il soutient et provoque également le sens de différentes scènes.

10 mai festival du monde

 

Ivana and Anežka Hessová : danse kathak
Elena Kubičková : esraj
Tomáš Reindl :
tabla, didjeridoo, voix, real time looping

 

Parc Bernasconi – 8 Route du Grand-Lancy – Lancy – Genève

21:00 – 22:30
Réservation conseillée
Adultes 25.- / Enfants -12 ans : 10.- / Prix réduit 20.-

https://ladecadanse.darksite.ch/evenement.php?idE=172880&tri_agenda=dateAjout

https://ladecadanse.darksite.ch/evenement.php?idE=172882&tri_agenda=dateAjout 

www.pannalal.ch

http://www.pannalal.ch