Ce qu'il faut savoir sur la pandémie:

Le Conseil fédéral a annoncé des mesures de restriction qui s'étendent à l'ensemble du pays. Jusqu'au 19 avril, seuls les commerces de première nécessité (alimentation et santé) resteront ouverts en Suisse. Les écoles sont fermées jusqu'au 4 avril au moins.

Le nombre de cas de Covid-19 continue d'augmenter en Suisse. La barre des 8836 patients positifs a été franchie mardi , soit près de 800 de plus que la veille. Les cantons du Tessin (326,9 cas par 100'000 habitants), de Vaud (235,3) et de Bâle-Ville (222,8) sont les plus touchés.

Le coronavirus a fait plus de 19'246 morts, dont plus de 12'719 en Europe, et contaminé plus de 427'940 personnes dans le monde, dont la moitié sur le Vieux Continent.

Avec 6820 morts, l'Italie est le pays le plus touché devant la Chine (3281), foyer initial de la contagion, et l'Espagne (3434).

Plus de 2,6 milliards de personnes à travers la planète doivent rester chez elles pour entraver la propagation du virus.
 


Il y a 4 minutes

Le nombre de personnes contaminées par le coronavirus en Suisse s'élève à 9765. Selon le ministre de la santé Alain Berset, le pays s'approche du sommet de la courbe, mais il faut maintenir la discipline.

Le respect des consignes est décisif pour la lutte contre la maladie. Il faut respecter les distances sociales et les consignes d'hygiène, rester le plus possible à la maison, a précisé le conseiller fédéral à la presse. Les entreprises qui ne peuvent pas respecter les consignes doivent fermer.

Il y a 6 minutes

Guy Parmelin: "Nous ferons le maximum pour que notre pays soit en mesure de redémarrer économiquement et socialement parlant à la fin de la pandémie (...) Il est essentiel que les entreprises et les personnes qui peuvent travailler travaillent (...) Beaucoup d'employés sont inquiets, le Conseil fédéral exige que les employeurs suivent les recommandations et les mesures.

Il y a 10 minutes

Guy Parmelin prend la parole. Le Conseil fédéral étoffe son paquet de mesures en faveur des chômeurs et des salariés pour limiter les effets de la crise du coronavirus. Les procédures seront simplifiées.

Les nouvelles mesures concernent l'obligation de communiquer les postes vacants, l'assurance-chômage, l'indemnité en cas de réduction de l'horaire de travail et la prévoyance professionnelle, a indiqué mercredi le Conseil fédéral. Elles permettront aux personnes ayant déposé une demande d'indemnités d'avoir moins de bureaucratie à effectuer et aux organes d'exécution de traiter les demandes plus rapidement.

 Pour recruter plus facilement des travailleurs dans les domaines de la santé, de l'agriculture ou de la logistique, l'obligation de communiquer les postes vacants est supprimée.

Alain Berset a pu constater une excelllente collaboration entre les hopitaux privés et publics lors de sa visite de terrain aux HUG de Genève.

Il y a 20 minutes

Alain Berset : "La Suisse est l'un des pays qui a le plus testé au monde sa population. (...) Le succès de la stratégie dépend du comportement de la population. Ces mesures sont globalement bien à très bien suivies. Nous sommes au début de la situation qui nous attend. Nous devons poursuivre l'effort tous ensemble".

 Il y a 24 minutes

Exportations de matériel médical soumises à autorisation

Les exportations de matériel médical de protection seront soumises à autorisation. Le Conseil fédéral a pris mercredi cette mesure pour éviter une pénurie en pleine crise sanitaire du Covid-19. Les nouvelles règles valent dès jeudi.

Il y a 31 minutes

Le Conseil fédéral devant la presse

A 15h30, Alain Berset et Guy Parmelin évoqueront la situation actuelle et des décisions.

 Il y a 34 minutes

«L'humanité entière» est menacée, affirme l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres a lancé un «Plan de réponse humanitaire mondial» s'étendant jusqu'à décembre, assorti d'un appel à des dons à hauteur de 2 milliards de dollars.

L'objectif de ce plan «vise à nous permettre de combattre le virus dans les pays les plus pauvres au monde et répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants, les personnes âgées, les handicapés et les malades chroniques», a précisé le chef de l'ONU dans une déclaration vidéo.

 Il y a 38 minutes

Un deuxième ministre argovien infecté

Deux des cinq membres du gouvernement argovien sont désormais atteints du coronavirus. Après le ministre de l'intérieur Urs Hoffmann (PS), le président de l'exécutif et grand argentier Markus Dieth (PDC) a lui aussi été testé positif. Placés tous deux en isolement à domicile, ils se portent bien, compte tenu des circonstances.

Le porte-parole du Conseil d'Etat Peter Buri a lui également été testé positif. Le bon fonctionnement de l'exécutif cantonal est toutefois garanti de manière numérique, indique la Chancellerie d'Etat argovienne.

Il y a 39 minutes

Le procès des attentats de janvier 2015 en France reporté

Le procès aux assises des attentats de janvier 2015 en France contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo et une supérette à Paris, censé démarrer le 4 mai, a été reporté. La décision est la conséquence des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, a-t-on appris auprès du parquet national antiterroriste.

Selon le parquet, il pourrait se tenir à l'automne.

Il y a 46 minutes

Les taux hypothécaires ont augmenté malgré tout

Le 5 mars, les taux hypothécaires moyens sur cinq ans atteignaient 0,93% et sur dix ans 1,02%, comme l'indiquait mercredi une étude de Moneyland. Cela était proche du plus bas historique atteint le 19 août, avec des taux sur cinq ans à 0,92% et sur dix ans à 1,01%.

Depuis, la tendance est à la hausse. Les taux à cinq ans s'établissaient, jusqu'au 24 mars, à 1% et ceux à dix ans à 1,2%. La raison en est la hausse des taux sur le marché des capitaux, a fait remarquer Daniel Kalt, chef économiste d'UBS.

Il y a 57 minutes

Swisscom va détecter les attroupements via les mobiles

Sur une demande de la Confédération, Swisscom va détecter les attroupements via les téléphones mobiles. L'opérateur communiquera aux autorités fédérales lorsque 20 téléphones mobiles se trouvent dans un espace de 100 mètres sur 100.

Ces données ne seront pas communiquées en direct à l'Office fédéral de la santé publique, mais dans un délai de 24 heures, a indiqué Christian Neuhaus à Keystone-ATS, revenant sur une information publiée sur le site du journal« Le Temps» mercredi.

 14:30 heures

Poutine reporte la réforme constitutionnelle

Vladimir Poutine a annoncé mercredi le report du vote populaire prévu le 22 avril sur sa réforme constitutionnelle, et a déclaré la semaine prochaine chômée en Russie pour ralentir l'avancée de la pandémie de coronavirus.

«Je considère qu'il faut reporter le vote à une date ultérieure», a-t-il déclaré lors d'un rare discours télévisé, disant aux Russes que face au Covid-19, «le plus sûr actuellement (est d')être à la maison».

 14:26 heures

New York noie son stress dans l'alcool

Pour oublier le coronavirus, un petit verre? Ou deux, ou trois? Les ventes de vin et d'alcools ont augmenté avec la montée du stress et de l'anxiété à New York, épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis, où les cocktails virtuels ont supplanté la traditionnelle «Happy Hour».

De quoi réjouir les propriétaires de magasins de vins et spiritueux. D'autant que vendredi, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, les a placés sur la liste des commerces jugés «essentiels», autorisés à rester ouverts malgré les mesures de confinement.

 14:24 heures

Neuchâtel: dispositif de soutien pour les seniors

La Ville de Neuchâtel a mis en place un dispositif de soutien pour les personnes âgées de plus de 65 ans ou vulnérables en raison de maladies préexistantes, d'une situation de handicap ou de leur contexte social. Une ligne téléphonique (032 717 56 73) est à leur disposition. «L'objectif est de mettre en lien ceux qui ne disposent d'aucune aide de leur entourage avec les réseaux de solidarité locaux, voire de leur procurer le nécessaire, si aucune autre solution n'est trouvée», a indiqué la Ville mercredi.

14:19 heures

28 sénateurs demandent une session extraordinaire

Une session extraordinaire des Chambres fédérales devrait être organisée. Vingt-huit membres du Conseil des Etats en font la demande. Les bureaux des deux Conseils prendront leur décision jeudi.

Une alliance interpartis appelle à une session extraordinaire qui aurait comme thème unique le coronavirus. La session se concentrerait notamment sur les propositions du Conseil fédéral ou des commissions consacrées à la crise, selon la demande publiée mercredi par ces parlementaires. Le lieu et la date ne sont pas encore connus. Le Parlement recherche actuellement un endroit où les règles d'hygiène et de distanciation édictées par la Confédération peuvent être suivies.

Le Quotidien jurassien voit son nombre de pages diminuer

Comme d'autres titres en Suisse, le Quotidien jurassien (QJ) est impacté par les répercussions liées au Covid-19. Le nombre de pages a diminué et l'entreprise a demandé le chômage partiel. «Nous avons moins de pages dans nos éditions», a expliqué le rédacteur en chef du QJ Rémy Chételat. Deux rubriques sont tout particulièrement touchées: celle consacrée aux services avec les annonces et les manifestations et celles des sports.

Face à cette situation, l'entreprise a fait une demande de réduction de l'horaire de travail (RHT) à des taux différents en fonction des services et rubriques, a indiqué Rémy Chételat. Malgré ces mesures, il estime que le QJ assume plus que jamais son rôle de lien social durant cette période marquée par la pandémie due au coronavirus.

 14:16 heures

La France doit se préparer à «un effort long»

«C'est un effort long auquel nous allons tous ensemble faire face», a assuré mercredi le Premier ministre français, Edouard Philippe, à l'issue d'un Conseil des ministres au cours duquel 25 ordonnances, un record historique, ont été adoptées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. «C'est l'urgence sanitaire qui anime tous les esprits aujourd'hui, mais c'est aussi, et ce sera de plus en plus, un choc économique, un choc social: nous ne sommes qu'au début de la crise», a prévenu le chef du gouvernement.

 14:12 heures

La BNS lance une facilité de refinancement

La Banque nationale suisse (BNS) réagi face aux conséquences de la pandémie de coronavirus sur l'économie helvétique. Elle a lancé une facilité de refinancement pour renforcer l'accès des entreprises au crédit. La facilité de refinancement (FRC), qui sera disponible dès jeudi, peut être utilisée en tout temps et le montant du fonds est illimité, a annoncé la BNS mercredi dans un communiqué. Plus d'infos ici.

 14:10 heures

La Suisse étend les restrictions d'entrée à tous les Etats Schengen

Les restrictions d'entrée en Suisse sont étendues à tous les Etats Schengen. Le Conseil fédéral a pris cette décision pour lutter contre la propagation du coronavirus.

La semaine dernière, Berne avait déjà restreint l'entrée en Suisse par voie terrestre ou aérienne depuis l'Italie, la France, l'Allemagne, l'Autriche, l'Espagne et tous les Etats non-membres de l'espace Schengen. Depuis mercredi, ce durcissement s'applique également aux vols en provenance de tous les autres Etats Schengen, sauf le Liechtenstein. L'Union européenne a été informée.

La Suisse a aussi déjà décidé de cesser de délivrer des visas Schengen jusqu'au 15 juin 2020. Elle suit ainsi la pratique des autres Etats Schengen. Les visas nationaux ne seront plus octroyés qu'à titre exceptionnel.

 14:00 heures

Les entreprises peuvent solliciter des crédits dès jeudi

Les entreprises pourront solliciter les crédits cautionnés par la Confédération dès jeudi. Le Conseil fédéral a adopté mercredi l'ordonnance visant à aider les PME en matière de liquidités. Un montant de 20 milliards de francs d'aide est prévu pour le programme gouvernemental.

 Les entreprises concernées pourront solliciter auprès de leur banque des crédits de transition à hauteur de 10% maximum de leur chiffre d'affaires annuel, jusqu'à un montant maximum de 20 millions de francs. Pour ce faire, elles devront répondre à certains critères minimaux, et déclarer notamment qu'elles subissent de substantielles pertes de chiffre d'affaires en raison de la pandémie de coronavirus. Plus détails par ici.

13:59 heures

La conférence de presse d'Ueli Maurer est à suivre ici
 

http://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=OsYIlOr7aJk&feature=emb_logo

 

 Le Conseil fédéral devant la presse

Le Conseil fédéral tiendra ce mercredi deux conférence de presse sur le coronavirus. A 14h00, Ueli Maurer abordera l'octroi de crédits garantis par un cautionnement solidaire.

A 15h30, Alain Berset et Guy Parmelin évoqueront la situation actuelle et des décisions.

13:39 heures

Vaud: Vevey maintient l'ouverture des parcs, Lausanne renforce les contrôles

La Municipalité de Vevey (VD) a pris la décision d’interdire l’utilisation les installations en plein-air telles que le fitness urbain et les grils publics. L'ouverture des parcs, des places de jeu et des préaux d’école (photo keystone) est en revanche maintenue. Des panneaux d’information et d’avertissement ont été placés dans et aux abords de ces zones pour s’assurer du respect par les usagers des règles de l'Office fédéral de la santé publique.

 De son côté, la Municipalité de Lausanne a décidé de déployer des employés de la Ville en appui de la police municipale pour assurer des missions de prévention.
Il s'agit de collaborateurs assermentés du Groupe propreté espace public et du Service des parcs et domaines. Ils fonctionneront en binôme avec un assistant de sécurité publique ou un policier, qui seuls peuvent délivrer des amendes, a expliqué Pierre-Antoine Hildbrand, municipal en charge de la sécurité.
Cette surveillance s'effectuera sur les rives du lac et les parcs urbains, mais également dans les lieux de rassemblement, comme les places Saint-François, Bel-Air et à la Riponne.

La pollution de l'air en Italie baisse drastiquement

Dans une Italie confinée, la pollution de l'air diminue, souligne mercredi l'Agence européenne de l'environnement (EEA). A Milan, la concentration de dioxyde d'azote (NO2), un gaz produit principalement par les véhicules et les centrales thermiques et pouvant causer une inflammation importante des voies respiratoires, a reculé de 24% ces quatre dernières semaines par rapport aux quatre semaines précédentes.

Dans le reste de l'Europe, en Espagne, le niveau de concentration de NO2 a chuté de 55% sur un an à Barcelone et de 41% à Madrid.Dans la capitale espagnole, les concentrations moyennes de NO2 ont perdu 56 % d'une semaine à l'autre.

Appel à créer des corona bonds

Les dirigeants de neuf pays européens, dont Emmanuel Macron (F) et Giuseppe Conte (I), ont appelé à la création de corona bonds, dans une lettre adressée mercredi au président du Conseil européen, Charles Michel.

«Nous devons travailler à un instrument de dette commun émis par une institution européenne pour lever des fonds sur le marché (...) au profit de tous les États membres (...) pour faire face aux dommages causés par le coronavirus», écrivent les dirigeants.

Près de 3 milliards de personnes confinées

Au total, ce sont près de 3 milliards de personnes qui sont sommées de rester chez elles en raison du coronavirus à l'heure actuelle.

13:23 heures

Les prisons syriennes, terreau d'une «catastrophe»

Le coronavirus pourrait provoquer une «catastrophe» dans les prisons surpeuplées du régime en Syrie, où le manque de soins médicaux expose plusieurs dizaines de milliers de détenus au risque de contamination, ont mis en garde des ONG.

«Un seul cas de coronavirus dans les centres de détention (...) sera catastrophique», a indiqué mardi à l'AFP Sara Kayyali, chercheuse à Human Rights Watch (HRW).
«Pas seulement parce que le virus est hautement infectieux et mortel dans certains cas, mais aussi parce que le gouvernement syrien a torturé, maltraité et commis des abus à l'égard des détenus», qui se retrouvent donc particulièrement vulnérables, a ajouté Mme Kayyali.

Saisonniers interdits en Allemagne
L'Allemagne a annoncé l'interdiction d'entrée sur son territoire des travailleurs saisonniers étrangers. Berlin veut ainsi tenter de contrer la pandémie de nouveau coronavirus, malgré l'opposition d'un monde agricole en manque de main d'oeuvre avant d'importantes récoltes.

Cette interdiction s'applique même aux ressortissants des Etats membres de l'Union européenne, qui fournit le plus gros contingent de travailleurs saisonniers dans les exploitations agricoles allemandes. L'Allemagne accueille chaque année près de 300'000 travailleurs saisonniers étrangers pour son agriculture, en majorité venus de Roumanie et de Pologne, selon les chiffres du principal syndicat agricole du pays, le DBV.

13:18 heures

Maison pour femmes battues confinée

La Maison pour femmes battues Violetta, à Zurich, doit fermer ses portes durant deux semaines, après un cas de coronavirus dans ses locaux. L'institution est placée en quarantaine. Aucune nouvelle arrivée ne sera possible durant cette période.

La pensionnaire infectée doit rester dans sa chambre durant la période de quarantaine, indique la directrice de l'établissement. Collaboratrices, pensionnaires et enfants séjournant sur place doivent porter un masque de protection et suivre rigoureusement d'autres mesures de protection. La Maison pour femmes battues compte 24 places.

13:08 heures

Attention aux poubelles

Le recyclage du PET fonctionne actuellement sans restrictions et les sacs de PET continuent d'être ramassés. Mais, pandémie oblige, les Suisses sont appelés à suivre quelques mesures supplémentaires, par sécurité.

L'Office fédéral de l'environnement et PET Recycling Suisse égrène quelques recommandations pour exclure tout risque d'infection. Dans les ménages où vivent des personnes malades ou en quarantaine, la séparation des déchets ne sert à rien: ceux-ci peuvent donc être jetés dans les mêmes poubelles.

Pour éviter tout rassemblement, les déchets ne devraient être amenés aux points de collecte qu'en cas d'absolue nécessité. Les contenants qui ne recèlent aucun résidu de nourriture ou de boisson périssable devraient être gardés temporairement à la maison, si possible.

13:07 heures

Les Federer versent 1 million de francs aux familles suisses

Roger Federer et son épouse Mirka vont offrir 1 million de francs aux familles suisses dans le besoin. C'est ce que la star suisse du tennis a fait savoir sur Instagram.

Et il l'affirme: ce n'est qu'un début. «Nous espérons que d'autres se joindront à nous pour soutenir encore plus de familles dans le besoin. Ensemble, nous pouvons surmonter cette crise! Restez en bonne santé»

13:01 heures

«Implorer la miséricorde»

Le pape a participé mercredi à la mi-journée à une prière oecuménique pour «implorer la miséricorde pour l'Humanité durement éprouvée par la pandémie du coronavirus», à laquelle il avait appelé les chrétiens de la planète à participer.

«Aujourd'hui, nous nous sommes donné un rendez-vous, tous les chrétiens du monde, pour réciter ensemble le Notre Père, la prière que Jésus nous a enseignée», a-t-il dit s'exprimant en direct par vidéo depuis sa bibliothèque du palais apostolique du Vatican.

«Dans ce moment, nous voulons implorer la miséricorde pour l'Humanité durement éprouvée par la pandémie du coronavirus», a-t-il di

12:57 heures

Circulation entre les villes interdite

L'Iran, un des pays au monde le plus touché par le coronavirus, va interdire à partir de jeudi ou vendredi la circulation entre les villes pour tenter de freiner l'épidémie, ont indiqué mercredi des responsables gouvernementaux à Téhéran.

«Les nouveaux voyages seront interdits, sortir des villes sera interdit», a déclaré le porte-parole du gouvernement Ali Rabii après que le président Hassan Rohani eut annoncé la mise en oeuvre imminente de «mesures difficiles» pour la population. Cité par l'agence officielle Irna, le ministre de l'Intérieur, Abdolréza Rahmani Fazli, a indiqué que la mesure devrait entrer en vigueur «demain ou après-demain».

 12:50 heures

A Fribourg, on planche pour maintenir l'enseignement

Le canton de Fribourg veut assurer le fonctionnement du Service de la formation professionnelle (SFP) et des Hautes Ecoles Spécialisées (HES-SO/FR) dans le contexte de crise sanitaire. Il a instauré une cellule de crise qui réunit chaque jour les partenaires de la formation professionnelle.

Les mesures servant à limiter la propagation du Covid-19 obligent à adapter le fonctionnement des institutions, a relevé mercredi le conseiller d'Etat Olivier Curty (Photo ci-dessous), chef de la Direction de l'économie et de l'emploi. Le travail implique l'Union suisse des arts et métiers (USAM), l'Union patronale suisse, Travail.Suisse et l'Union syndicale suisse (USS) et l'administration fédérale.

La cellule de crise a déjà émis deux recommandations pour les acteurs de la formation professionnelle. Tout d'abord, les jeunes concernés doivent pouvoir passer leur certificat fédéral de capacité (CFC), leur attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) ou leur diplôme de maturité professionnelle cette année.

12:37 heures

Nottwil se mobilise contre le virus

Un mini-hôpital va être installé au Centre suisse des paraplégiques (CSP), à Nottwil (LU), en cas de surcharge hospitalière liée au coronavirus. Il comptera au moins 200 lits. Le CSP met en plus à disposition jusqu'à 100 lits supplémentaires dont des stations de soins intensifs.

Un centre médical géré par l'armée et la protection civile sera installé dans la salle de gymnastique, dans l'aula, voire dans d'autres secteurs du CSP. Il sera géré par l'armée et la protection civile, indique mercredi le département de la santé du canton de Lucerne.

 Boutons-pressoirs désactivés

La Ville de Fribourg veut limiter le risque de propagation de la pandémie de Covid-19. Elle va faire passer la majorité de ses carrefours et passages pour piétons en feux clignotants pour éviter à ceux-ci de devoir toucher les boutons-poussoirs.

Le Conseil communal a décidé de modifier la régulation lumineuse du trafic routier à compter de ce mercredi en fin de journée, a indiqué mercredi la Ville de Fribourg. Outre les feux clignotants, les carrefours et les passages piétons pourront aussi fonctionner avec des temps de traversée figés.

12:15 heures

Jets d'eau à l'arrêt à Berne

La Ville de Berne a annoncé mercredi avoir reporté la remise en service des jets d'eau sur la Place fédérale en raison du Covid-19. Elle veut ainsi éviter que des attroupements ne se forment autour de ces fontaines en violation des restrictions sur l'espace public décrétées par le Conseil fédéral.

Les 26 jets d'eau sont généralement remis en activité à la fin du mois de mars ou début du mois d'avril après les travaux de nettoyage. Les autorités municipales bernoises n'ont pas précisé quand cette attraction serait remise en service.

 12:02 heures

Soixante morts au Tessin, 144 en Suisse

En 24 heures au Tessin, 143 personnes ont encore été infectées par le coronavirus. Dans le même laps de temps, sept personnes sont décédées des suites de maladies pulmonaires, liées au Covid-19.

Au total, 1354 personnes au Tessin étaient infectées par le coronavirus mercredi matin, ont annoncé les autorités cantonales. Dans ce canton, 60 personnes sont décédées en lien avec l'épidémie. Chez les romands, on déplore 17 décès dans le canton de Vaud, 13 en Valais, 12 à Genève, 2 à Neuchâtel et un à Fribourg.

 11:48 heures

Le prince Charles a été testé positif

Choc en Grande-Bretagne: le prince Charles, héritier de la couronne, a été testé positif au nouveau coronavirus et présente de légers symptômes, ont annoncé mercredi ses services.

Âgé de 71 ans, le fils d'Elizabeth II «reste en bonne santé» à l'exception de ces symptômes, a assuré Clarence House dans un communiqué.

 11:45 heures

Le bilan en Espagne dépasse celui de la Chine

Le nombre de morts en Espagne dus à la pandémie de Covid-19 a dépassé mercredi celui de la Chine continentale avec 3434 morts, selon les chiffres publiés par les autorités.

En une journée, 738 décès ont été notifiés en Espagne, une très forte accélération par rapport aux 514 morts recensés entre lundi et mardi.

Seule l'Italie compte désormais plus de décès dus au coronavirus dans le monde.

https://www.20min.ch

 

 

 

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a publié ce nouveau décompte ce lundi sur son site. C'est plus de 1000 cas en plus que la veille.
 

 Le nombre de cas de Covid-19 continue d'augmenter en Suisse. La barre des 8000 positifs est franchie, a annoncé lundi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). C'est plus de 1000 cas en plus que la veille.

Le décompte publié sur le site de l'OFSP fait état de 8060 cas en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein. La Confédération ajoute que 70 personnes sont décédées jusqu'ici en Suisse des suites de la maladie, précisant que pour quatre d'entre elles, il n'y a pas de résultat de laboratoire.

Dimanche à 12h00, l'OFSP avait fait état de 7014 cas d'infections déclarées au coronavirus.

L'âge des cas testés positifs va de 0 à 101 ans, avec un âge médian de 51 ans (50 % des cas sont plus jeunes et 50 % sont plus âgés que cet âge). Dans 49% des cas, il s'agit d'hommes et 51% des femmes.

Les adultes sont nettement plus touchés que les enfants. Chez les adultes de 60 ans et plus, les hommes sont plus touchés que les femmes et chez les moins de 50 ans, les femmes le sont plus que les hommes. L'âge médian des personnes décédées est plus élevé (85 ans). Les victimes avaient entre 32 et 98 ans.

Tessin canton le plus touché

Les cantons du Tessin (326,9 cas par 100'000 habitants), de Vaud (235,3) et de Bâle-Ville (222,8) sont les plus touchés. Ainsi, les autorités tessinoises ont fait état de 11 nouveaux décès durant les 24 dernières heures, portant le total dans le canton à 48.

Actuellement, 261 personnes sont hospitalisées dans les établissements de soins tessinois en raison du covid-19. Quarante-cinq d'entre elles sont en thérapie intensive.

Comme toujours, l'OFSP précise que ses chiffres se basent sur les déclarations reçues et saisies jusqu'au matin. C'est pourquoi ils peuvent diverger de ceux communiqués le même jour par les cantons.

nxp/ats

 

 

 

Le bilan est désormais de 60 victimes dans le pays. Les cantons du Tessin, de Vaud et de Bâle-Ville sont les plus touchés en nombre de cas.

 Dimanche à 12h00, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dénombrait en Suisse 7014 cas d'infections déclarées au coronavirus, 900 de plus que la veille. Le nombre de décès est de 60, selon les chiffres publiés sur le site de l'office.

Ceux-ci se basent sur les déclarations reçues et saisies dimanche matin. Pour cette raison, les chiffres peuvent diverger de ceux communiqués par les cantons, précise l'OFSP.

Alors que de vendredi à samedi, le nombre de nouveaux cas d'infection avait crû de près de 1300, il n'a augmenté que de 900 dans les 24 heures suivantes. Il est cependant encore trop tôt pour parler d'inversion de tendance.

L'âge des cas testés positifs va de 0 à 101 ans, avec un âge médian de 51 ans (50% des cas sont plus jeunes et 50% sont plus âgés que cet âge); 49% des cas sont des hommes, 51% des femmes. Les adultes sont nettement plus touchés que les enfants et, à partir de 60 ans, les hommes que les femmes.

Les cantons du Tessin (263,5 cas pour 100'000 habitants, et 37 décès), de Vaud (205,8) et de Bâle-Ville (203,8) sont les plus touchés.

Hausse attendue

Ces chiffres vont encore augmenter ces prochains jours en Suisse. Mais la courbe pourrait s'aplanir dès la semaine prochaine, à condition que tout le monde s'en tienne aux mesures, selon Daniel Koch, responsable de la cellule de crise.

Ce ne sont pas les mesures qui feront la différence, mais le comportement de la population, a dit samedi le responsable de la division des maladies transmissibles de l'OFSP lors d'un point de presse à Berne. Chacun doit tout faire pour ne pas être contaminé et ne pas contaminer les autres.

M. Koch a lancé un appel envers les personnes les plus vulnérables. Voir des personnes âgées se promener seules avec leur déambulateur dans les rues pour prendre l'air et le soleil n'est pas un problème. Le problème c'est lorsqu'elles vont faire leurs courses, a relevé M. Koch. Elles doivent se faire aider par d'autres.

Dans un communiqué, le Conseil suisse des aînés a d'ailleurs appelé les seniors à rester chez eux: «En nous protégeant, nous protégeons tout le monde», écrit-il.

Uri fait marche arrière

Le Conseil fédéral ne va toutefois pas jusqu'à un confinement obligatoire. La décision du canton d'Uri de confiner les personnes de plus de 65 ans est problématique et n'est pas conforme à l'ordonnance édictée vendredi, a indiqué Martin Dumermuth, directeur de l'Office fédéral de la justice. Le Conseil fédéral n'a pas voulu de confinement généralisé et les cantons doivent l'accepter.

La réaction n'a pas tardé: peu après, le Conseil d'Etat uranais annonçait qu'il acceptait la décision du Conseil fédéral et levait l'interdiction de sortie des seniors.

La mesure avait été introduite à Uri jeudi à 18h00. L'état-major de crise cantonal avait pris cette décision parce que les seniors ne respectent pas les règles en vigueur. Les autorités espéraient les tenir à l'écart des commerces et d'autres institutions.

Situation critique au Tessin et à Genève

Le Tessin reste le plus touché. Le Conseil d'Etat tessinois a annoncé durant le week-end de nouvelles mesures restrictives pour freiner l'avancée du coronavirus dans le canton. Toute la population doit réduire ses déplacements à l'indispensable.

Le canton exhorte les plus de 65 ans à rester à la maison. Pour faire leurs courses, les personnes âgées doivent demander l'aide de proches ou des services communaux. Elles peuvent en revanche toujours sortir pour se promener.

Par ailleurs, après les commerces non alimentaires, les établissements publics, l'administration cantonale et les chantiers, le Tessin a décrété la fermeture de toutes les industries dès lundi jusqu'au 29 mars.

A Genève, les autorités sanitaires déploraient dimanche un total de treize décès, soit six de plus en deux jours. La situation s'annonce extrêmement critique dans les prochains jours dans le canton, dont la courbe épidémique suit celle du Tessin.

Les Hôpitaux universitaires de Genève accueillent 36 patients aux soins intensifs, tous intubés. L'augmentation est importante, car la semaine dernière ils étaient douze aux soins intensifs.

Suffisamment de lits en soins intensifs

Malgré l'évolution des cas de coronavirus, la Suisse dispose actuellement de suffisamment de lits en soins intensifs, a relevé M. Koch. Sur les 800 lits qui existent vont s'ajouter au moins 400 lits supplémentaires ces prochains jours, «les cantons y travaillent».

Les cantons peuvent aussi compter sur la protection civile. Actuellement, 4112 personnes astreintes au service civil effectuent des engagements dans des hôpitaux, des homes et établissements de soins et contribuent à la lutte contre le coronavirus.

Les effectifs pourraient être augmentés selon les besoins des cantons, a annoncé le directeur de l'Office fédéral du service civil Christoph Hartmann. Le Conseil fédéral a mis à disposition un contingent de 850'000 jours de service de Protection civile.

L'armée va, de son côté, prolonger les cours de répétition ainsi que les écoles de recrues, a indiqué le brigadier Raynald Droz, chef d'état-major du commandement des opérations. La mesure concerne aussi les soldats en service long. Les militaires dans les troupes sanitaires seront les principaux concernés.

L'armée dispose actuellement de 3000 soldats instruits et en service. Des décisions doivent encore être prises pour les écoles de recrues à venir. Au total, 11'000 jeunes pourront être engagés pour combattre le covid-19, selon M. Droz.

Rapatriements

Concernant les citoyens bloqués à l'étranger, Berne va rapatrier quelque 630 Suisses d'Amérique latine. Le Département fédéral des affaires étrangères a affrété deux avions qui se rendront à Bogota (Colombie) et à Lima (Pérou) mardi et mercredi. Dès lundi, le DFAE va en outre créer la capacité de retour pour une centaine de touristes suisses bloqués au Costa Rica.

Le DFAE rappelle samedi qu'à cause de la pandémie de coronavirus, le Conseil fédéral a appelé jeudi tous les voyageurs suisses se trouvant actuellement à l'étranger à rentrer en Suisse immédiatement avant que la mobilité ne devienne encore plus difficile. Si la responsabilité personnelle fixée dans loi exige que chacun prenne ses propres dispositions, tous n'en ont cependant pas la possibilité à cause de l'évolution des situations locales.

Avec les pays voisins

L'organisation d'autres voyages de retour sera prévue par la suite. Le DFAE examine également la possibilité de coopérer avec les pays voisins.

Le DFAE part du principe qu'il y a actuellement encore plusieurs dizaines de milliers de Suisses à l'étranger. Seules 7710 personnes se sont inscrites sur l'application «Travel Admin» du DFAE, constate ce dernier.

La Confédération préfinancera ces vols charters. Les touristes devront payer un billet d'avion et donc supporter eux-mêmes une partie des coûts, précise le DFAE.

nxp/ats

 

 

Le canton réduit le nombre de ses postes-frontière praticables. Quatre d'entre eux disposeront de voies prioritaires pour les macarons «personnel soignant».

Le plan des douanes genevoises ouvertes et fermées valable dès le samedi 21 mars à 6h.

Dès samedi 21 mars à 6 heures du matin, le canton de Genève ne comptera plus que huit douanes ouvertes (voir carte ci-dessus). Six d'entre elles le seront 24 heures sur 24: Anières, Bardonnex, Ferney-Voltaire, Thônex-Vallard, Perly et Moillesullaz. Deux seront ouvertes de 6h à 20h: Veyrier et Mon-idée.

  Quatre douanes seront équipées de voies prioritaires pour les travailleurs dotés de macarons spéciaux, attribués au personnel dont la communauté ne peut prendre le risque qu'il perde son temps dans les bouchons: en particulier, le personnel soignant. Ces douanes à passage rapide sont celles d'Anières, de Bardonnex, de Ferney-Voltaire et de Thônex-Vallard.

Enfin, deux douanes sont dévolues au trafic commercial: celles de Thônex-Vallard et de Bardonnex.

jef

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn