BDFIL 15e édition Festival de Bande Dessinée Lausanne

12-16 septembre 2019

 

Historique


BDFIL a été organisé pour la première fois en 2005, sous l’impulsion de la Ville de Lausanne, de la Société Coopérative des Commerçants Lausannois (ACL) et de l’association DECLIC.

Cette organisation, mise sur pied en 5 mois à peine, a été réalisée suite à la disparition subite du Festival international de la bande dessinée de Sierre.

À ce jour, BDFIL a vécu quatorze éditions.

Les quatre premières éditions de BDFIL (2005-2008) ont été réalisées dans le quartier du Flon.

Depuis la 5ème édition (2009), suite à la disparition quasi totale de lieux disponibles au Flon, le festival s’est déplacé dans le quartier de la Riponne avec, comme cœur d’organisation, les locaux de l’ancien cinéma Romandie.

Une tente est, de plus, construite depuis 2010 sur la place de la Riponne pour l’accueil des dédicaces, de la librairie et autres espaces commerciaux (bouquinistes, bar, etc).

 

 

Les autres lieux du festival évoluent au fil des éditions, dans le périmètre immédiat de la Riponne.

Ils sont dépendants des opportunités et des projets.

Le festival a notamment occupé, en 2009, l’Espace Arlaud ainsi que pour plusieurs expositions, le mudac – musée de design et d’arts appliqués contemporains (2010, exposition Zep, le portrait dessiné, en coproduction avec le mudac) et le Musée historique de Lausanne (2010, exposition patrimoniale Black is beautiful, sur le thème du noir et blanc et 2011, expositions La couleur dessinée, et Berthod-Ramuz L’homme perdu dans le brouillard).

BDFIL peut aujourd’hui, en termes de programmation et de fréquentation, être considéré comme le plus grand rendez-vous suisse-romand de bande dessinée. Chacune de ses éditions est fréquentée par une moyenne de 30’000 visiteurs.

 

Philosophie


BDFIL…

… est un festival suisse de bande dessinée, à vocation européenne.

…n’est pas un salon de dédicaces. Sans ignorer ces dernières le festival milite, à travers son offre, pour la rencontre la plus ouverte et la plus dynamique possible entre les auteurs, leur création et le grand public

.…se profile comme un événement culturel, festif et convivial, invitant petits et grands à la découverte, à l’échange et à la rencontre autour de la bande dessinée.

…focalise son propos sur la seule bande dessinée, respectivement le récit séquentiel. Il n’aborde pas, au vu de la largeur du domaine qu’il couvre et de l’existence d’événements ou de structures dédiées y relatives, les domaines de la caricature, du dessin de presse ou de l’illustration.

Le cinéma et le cinéma d’animation en particulier font, à l’inverse partie du programme du festival. Ces domaines, séquentiels par essence, partagent un terrain très proche de la bande dessinée et portent, dans le propos vivant de BDFIL, un contre-pied à l’aspect naturellement statique du 9ème art.

…ne se positionne pas comme une manifestation commerciale ou dédiée à un public particulier. Il privilégie une offre culturelle et porte un regard ouvert, généraliste et populaire sur la bande dessinée qu’elle soit d’hier, d’aujourd’hui ou de demain, d’ici ou d’ailleurs, d’édition traditionnelle ou dite indépendante.

… porte un accent particulier sur la promotion et la présentation de la création suisse, sans pour autant en faire son seul fer de lance.

… se définit, par la configuration urbaine de son organisation et la variation de ses ressources comme un évènement en perpétuelle évolution. Il s’insère au cœur de la ville et s’inspire directement de son caractère et de ses décors. Ses lieux d’expositions et d’animation évoluent en fonction de ses projets et, par défaut, des espaces disponibles.

… est, à la mesure de sa vocation culturelle, sensible à :

sa mission de passeur (expositions originales, édition de catalogues, organisation de concours, mise en valeur des jeunes talents et d’œuvres peu connues du grand public, implication dans des projets de promotion et de valorisation de la bande dessinée, etc.)

son accessibilité et son caractère populaire, au propre comme au figuré (diversité des éléments proposés, gratuité pour les enfants, tarifs d’entrée réduits pour les personnes à bas revenu, prix modérés des boissons, etc.)

son rôle didactique (visites et projets pour les écoles et les enfants, visites guidées des expositions, rencontres d’auteurs, ateliers thématiques, conférences, etc.)

sa contribution à un environnement durable (limitation des imprimés, choix de matières recyclées et/ou recyclables, tri des déchets, recyclage des structures, encouragement à l’utilisation des transports publics, etc.)
 

Organisation


L’organisation de BDFIL est placée sous l’égide de la Fondation lausannoise pour le rayonnement de la BD.

Cette fondation a pour but, aux côtés et avec la collaboration du Centre BD des Archives et de la Bibliothèque de la Ville de Lausanne, de favoriser la promotion de la bande dessinée et de contribuer à une mise en valeur particulière du fonds de bande dessinée de Lausanne (plus grand fonds européen après celui d’Angoulême en France).

 

Soirée d’ouverture BDFIL spéciale 15e


Toute édition se fête, mais la quinzième plus que toute autre, non ?

BDFIL donne le coup d’envoi de sa quinzième édition (déjàààààà?) au cinéma Capitole, avec la complicité de l’amie de toujours, la Cinémathèque suisse, et en présence d’Alex Baladi, héros suisse de la nouvelle bande dessinée, qui vit aujourd’hui à Berlin.

Quel cadre mieux adapté que le plus beau des cinémas pour un dessinateur qui s’est lui-même frotté au film d’animation (Frankenstein encore, 2009 ; Don Quijote de la Mancha, Capítulo Primero, 2010) et dont l’esprit en mouvement se nourrit plus souvent qu’à son tour de l’image en mouvement ? 

 

Au menu de la soirée :

remise des prix Nouveau talent, performances graphiques, projection du film mythique Alice (1988) du réalisateur surréaliste tchèque Jan Švankmajer (avec la très jeune Kristýna Kohoutová) choisi et présenté par Alex Baladi. Rien que ça !…..

 

En collaboration avec la  

Cinéma Capitole (Avenue du Théâtre 6, 1005 Lausanne)
Jeudi 12 septembre à 19h30 (portes 18h30) 
CHF 15.- (réduit CHF 10.-), billetterie sur place et en ligne
Âge légal : 8 ans (suggéré 10 ans) 
 

http://www.bdfil.ch/

 

Alex Baladi, invité d’honneur 2019

Le travail de Baladi fait l’objet d’une exposition rétrospective à BDFIL 2019. 

L’affiche de la 15e édition est signée de sa main.

 

On fête la 15e édition aux côtés d’un héros de la nouvelle bande dessinée!


Né à Vevey (VD) en 1969, longtemps actif à Genève, Alex Baladi vit et travaille aujourd’hui à Berlin. Il s’est illustré sur le front de la BD indépendante en déployant une intense productivité.

Baladi explore des univers extrêmement variés et a réalisé plus d’une trentaine d’ouvrages.

Depuis 1992, il enchaîne les publications aux éditions de L’Association, chez Atrabile, The Hoochie Coochie, La Cafetière, Delcourt, Les Requins marteaux et dans ses propres fanzines (liste non-exhaustive), tels que Frankenstein encore et toujours (Atrabile, 2001), Discoman (Atrabile, 2007) ou encore Cartes sur table (L’Association, 2012).

Ses dernières parutions sont Voix douce (Atrabile, 2017) et les 2e et 3e épisodes de la série Décris-Ravage (Atrabile, 2017, 2018). 

Habitué de BDFIL, il a notamment revisité le western selon le procédé des poyas en 2015 et participé aux projets de commande de 2016 et 2017. En 2016, il affronte François Ayroles à l’occasion d’un duel graphique.

En 2018, il participe à plusieurs événements dont un concert dessiné avec le Quintet Equinox, et s’est prêté au jeu de l’improvisation aux côtés de Peggy Adam et de la troupe d’impro PIP (Pool d’impro du Poly). 

Le dessin sous contrainte n’est d’ailleurs pas nouveau pour Baladi puisqu’il fait partie de l’OuBaPo (Ouvroir de bande dessinée potentielle), qui crée des bandes dessinées sous contrainte artistique volontaire. 

Depuis 2015 à BDFIL, il initie petit-e-s et grand-e-s à l’art et la magie du fanzine (La Fabrique de fanzines), aux côtés d’Ibn al Rabin, Andréas Kündig et Yves Levasseur. 

En 2013, il obtient la bourse culturelle de la Fondation Leenaards, qui soutient les artistes en voie de consécration dans la réalisation d’un projet spécifique. Découvrez ci-dessous le portrait de l’artiste réalisé à cette occasion.

En janvier 2019 au festival international d’Angoulême, il reçoit le Prix de la bande dessinée alternative pour son dernier travail « Expérimentation», numéro spécial d’une revue libanaise (Samandal Comics), qu’il a dirigé.

Récemment, il collabore avec l’écrivain Pierre Yves Lador dans Course (Hélice Hélas, 2019), une bande dessinée à laquelle Lador offre d’une exégèse littéraire des dessins de Baladi.

 

Cette année à nouveau, l’École d’Art Ceruleum accueille les 24h de la BD de Lausanne :

 

 

Du vendredi 13 au samedi 14 septembre 2019, de 16h à 16h, les participant-e-s devront réaliser en 24 heures, 24 pages dont une couverture et le quatrième de couverture. Une contrainte sera tirée au sort le vendredi soir, par Alex Baladi.

Bien qu’il soit tout à fait possible de participer depuis chez soi, l’école met à disposition 14 places de travail ainsi que trois repas et un espace de repos.
Des extraits des planches réalisées seront affichés sur le lieu du festival pendant et après l’événement.
La participation (gratuite), possible dès l’âge de 16 ans, se fait sur inscription. Nombre limité à 50 participant-e-s par catégorie (amateur/trice / étudiant-e /professionnel-le).

Informations, délais et inscriptions: www.24heuresbandedessinee.ch

 

Transports publics

accès direct depuis la gare CFF (5 min.) avec le métro M2, arrêt Riponne-Maurice Béjart (dir. Croisettes). Infos sur t-l.ch et cff.ch. Bus 7 et 8 (arrêt Riponne) ou 1 et 2 (arrêt Rue Neuve).

Véhicule privé: suivre les panneaux « Centre » puis « Parking Riponne ». Le Parking de la Riponne (couvert et payant) est le parking officiel de BDFIL, situé au coeur du festival. 

Disponibilité du parking en temps réel sur www.parking-riponne.ch et sur l’application I-Phone.

 

Horaires 

Expositions et grande tente (librairie Payot, bouquinistes)

Du jeudi 12 au dimanche 15 : 10h-19h 
Lundi 16 : 10h-18h


Dédicaces

pas de dédicaces jeudi
vendredi 13: 15h-19h, samedi 14 et dimanche 15: 11h-19h, lundi 16: 11h-18h.
Les dédicaces ont lieu sous la grande tente (place de la Riponne). La dédicace d’un album est uniquement possible sur présentation d’une contremarque BDFIL (obtenue par un achat de minimum CHF 10.- à la librairie du festival). 
Espace microédition

fermé jeudi
vendredi 13 et dimanche 15: 12h-19h, samedi 14: 12h-21h, lundi 16: 12h-18h
 

Billetterie

À la grande tente (place de la Riponne), dès 10h chaque jour, pas de prélocation possible. 

Pass journalier
Tarif plein: 15 CHF
Tarif réduit: 10 CHF (12 à 18 ans, apprenti-e-s et étudiant-e-s, AC/AVS/AI)
Gratuit: enfants de moins de 12 ans (accompagné-e-s d’un-e adulte), requérant-e-s d’asile (permis N,F), accompagnant-e des visiteurs à mobilité réduite, classes d’élèves de moins de 16 ans (en présence de l’enseignant-e). Tampon gratuit obligatoire à solliciter en caisse.
 
Pass 5 jours (je-lu)
Tarif plein: 30 CHF
Tarif réduit: 20 CHF (12 à 18 ans, apprenti-e-s et étudiant-e-s, AC/AVS/AI)
 

Merci de noter que les paiements par carte ne sont pas possibles. 

Le pass journalier donne accès aux expositions (Espace Arlaud, Espace Romandie), projections, rencontres et performances.

Entrée libre à la grande tente de la place de la Riponne (librairie Payot, bouquinistes et dédicaces), à l’Espace Rue de Genève 19 (Exposition nouveau talent), au Forum de l’Hôtel de Ville (espace Microédition), aux animations extérieures, à Ceruleum, à la Maison du dessin de presse ainsi qu’au OFF.

Point d’accueil et stand objets trouvés situé à la grande tente (place de la Riponne). Les poussettes, vélos, trottinettes et animaux ne sont pas admis dans les espaces intérieurs du festival.

Mobilité réduite

Seuls les lieux d’exposition de l’Espace Romandie sont accessibles sur inscription préalable à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au +41 21 312 78 10. Accès gratuit pour l’accompagnant-e. Les toilettes du festival ne sont pas adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Horaire

jeudi 12 et lundi 16: 10h-19h
du vendredi 13 au dimanche 15: 10h-20h30
Merci de noter que les paiements par carte ne sont pas possibles. 
 

Foodtrucks

Stands de restauration sur la place de la Riponne, en face du bar, de samedi 14 dès 15h jusqu’à lundi 16 au soir :

My Sandwiches : sandwichs vietnamiens 
The Green Van Company : burgers traditionnels et excentriques 
La Gaufre Manneke Kris : gaufres belges 
Any Way Food Truck : pizzettas et focaccias (sans gluten)
 
http://www.bdfil.ch/

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn