Un jour que j’étais allongée sur ma terrasse, en contemplant les nuages blancs qui se dessinaient dans un ciel bleu, je me suis endormie, soudain dans mon rêve, j’ai vu un ange déchirer un nuage et descendre vers moi, il m’a caressé la joue.

Je lui ai dit : « Gentil petit ange, que viens-tu faire sur la planète des humains ? Peux-tu m’aider à comprendre ? Quoi que je dise, quoi que je fasse, l’homme le prends de travers, même si je n’ai que ma vie à lui offrir, lui il se fait un malin plaisir à me faire souffrir pour assouvir ses désirs ! » ; L’ange m’a répondu « Parce que l’homme ne peut concevoir tout ce que la femme veut voir, elle obéit uniquement par devoir, elle abdique pour ne pas le décevoir, lui n’a fait des lois que pour compliquer l’existence de la femme.

Ici-bas pour toi, la vie de chaque jour est un combat alors bats toi contre ceux qui veulent t’empêcher d’être libre et heureuse, même si tu tombes relèves toi, cherche ta voie, avec de la volonté tu franchiras les obstacles, si l’espoir t’effleure, la réussite sera au bout de ton chemin et tu triompheras si tu ne baisses pas les bras ». L’ange disparut.

A mon réveil, j’ai ressenti une sérénité m’envahir. Je lance cet appel à l’univers tout entier qui se leurre.

Je voudrai pour cette vie de malheur ;

Un monde d’amour et de bonheur ;

Un jardin remplit de fleurs ;

Qui embaumeront nos cœurs ;

Bannir la haine et la rancœur ;

Pour une vie meilleure.

 

Par : OULDALI FATIHA

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn