Le Département de l’instruction publique craint que les règles de distanciation empêchent un retour intégral en classe.

 Les règles sanitaires pourraient empêcher de remplir les classes à 100%.

Les règles de distanciation sociale fixées par le Conseil fédéral (2 mètres actuellement) applicables aux adultes prennent effet dès 15 ans. La chose n’est pas sans conséquences pour les élèves du secondaire II. Le Département de l’instruction publique genevois envisage la possibilité de ne pas pouvoir reprendre tous les enseignements en présentiel à la rentrée, rapporte «Le Temps». Même si la norme était assouplie à 1,50 mètre, le porte-parole du DIP, Pierre-Antoine Preti, indique que le nombre d’élèves dans les infrastructures scolaires pourrait alors être augmenté, «mais sans permettre un retour en classe avec 100% des effectifs».

Les autres cantons sont également inquiets. Ils appellent le Conseil fédéral à abandonner les règles de distance sanitaire pour tous les degrés d’enseignement. La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique a ainsi envoyé un courrier à Berne, dans lequel elle demande que «les règles imposées aux écoles ne soient pas plus strictes que celles imposées aux acteurs économiques», cite le quotidien.

jef

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn