L'abattage d'arbres est de moins en moins accepté par les Genevois. Conséquence: l'Etat de Genève communique davantage sur ses projets.

 Les travaux paysagers reprennent au Domaine Rigot, une parcelle classée appartenant à l'Etat, a indiqué mercredi le Département du territoire (DT). Ils visent à restituer le cachet de cette propriété du 18e siècle, située au coeur du quartier des organisations internationales, et à rendre le site plus accueillant pour le public.

Dans le courant du mois de janvier, 17 arbres seront coupés afin de rétablir le parvis de la Villa Rigot dans son état historique, en favorisant l'ensoleillement et des perspectives élargies. Le DT précise que les abattages requis ont été volontairement réduits, notamment en tenant compte de l'état des arbres. Les plus majestueux, dont un marronnier centenaire, seront conservés.

Verger et grands arbres

Le site sera rouvert au public dès le mois de mai. Et au printemps 2021, 19 arbres seront replantés. De nouvelles plantations, sous la forme d'un verger et de futurs grands arbres, sont aussi prévues sur l'espace libéré par l'Opéra des Nations. L'installation d'un potager urbain est à l'étude.

Ce projet de réhabilitation historique et paysagère est mené depuis plusieurs années. Lors de la première étape en 2014 et 2015, 63 arbres ont été plantés pour redynamiser les lisières et créer une allée de maître de 30 tilleuls entre l'avenue de France et la Villa Rigot. La gestion différenciée de la parcelle permet de multiplier les habitats pour la petite faune et de promouvoir la biodiversité locale.

Le DT informe aussi que des travaux forestiers ont commencé autour de l'Allondon, à Dardagny. Une nouvelle zone de 2300 m2 sera défrichée loin de la rivière pour accueillir les caravanes du camping, tandis que l'espace libéré à proximité du cours d'eau sera restitué à la forêt. En outre, une station d'épuration écologique va être réalisée en partenariat avec Pro Natura Genève et le camping.

Report à Carouge

L'abattage d'arbres est devenu un sujet sensible à quelques mois des élections municipales du printemps. En août, la coupe de 22 arbres centenaires aux Allières, dans le cadre d'un projet immobilier, avait fait grand bruit. En novembre, près de 300 personnes avaient manifesté dans les rues à Genève pour dire stop aux coupes d'arbres et au bétonnage du territoire.

Afin d'éviter toute récupération politique, l'exécutif de la Ville de Carouge a annoncé mercredi repousser à 2021 les travaux d'entretien de la forêt à Pinchat. Pour l'heure, seuls les arbres identifiés comme très malades ou dangereux seront coupés. Le projet initial, qui prévoit l'abattage de 210 arbres malades, dangereux ou gênant le développement des autres, est contesté par une pétition.

Ats

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn