Il y a quelques années est né à Genève le séminaire Hebdohispano.com, fruit du travail de I-Sud, institut qui avait pour objectif de concrétiser des projets qui faciliteraient l’intégration et l’échange culturel entre les immigrés d’origine latino-américaine et la population locale.

Après plusieurs essais, les projets de I-Sud n’ont lamentablement pas trouvé d’écho, ni le financement indispensable pour pouvoir continuer, mais Hebdohispano parvient à se sauver du naufrage et continue sa mission informative grâce à une équipe déterminée à aller de l’avant. Cette équipe a toujours été consciente de l’importance d’avoir un organe d’information qui coordonnerait toute l’information relative aux travaux de coopération et d’intégration qui se réalisent tant à Genève que dans toute la Suisse. En d’autres termes, de l’importance d’avancer et de construire des ponts entre la Suisse et l’Amérique Latine.

Après deux ans de travail intensif, nous nous trouvons dans l’obligation de nous séparer de I-Sud, l’institution étant suspendue ou du moins sans activités reconnues, et pour pallier à cette lacune, nous avons décidé de créer une nouvelle structure appelée Maison Suisse-Amérique Latine. Ce changement signifie une totale rénovation de l’Hebdohispano et son équipe actuelle, qui a maintenu le portail actif jusqu’à présent, et qui se lance dans une structure nouvelle avec des objectifs concrets, de nouvelles conventions et de nouvelles perspectives dans le cadre du projet Maison Suisse-Amérique Latine. A partir d’aujourd’hui et comme symbole de cette transformation substantielle, notre organe informatif adopte une nouvelle appellation : Hebdolatino.ch

Une équipe professionnelle, compétente et attentive aux nécessités de nos compatriotes, ainsi que des Suisses résidents en Amérique Latine, est prêt à relever le défi. Nous transmettrons de manière objective et responsable toute l’information concernant les changements intenses que souffre le monde politique, artistique et économique contemporain, entre autres aspects d’intérêt.

Maison Suisse-Amérique Latine – un refuge pour les Arts et les artistes- prépare dans un futur proche, avec la collaboration du Hebdolatino.ch, la réalisation de la Premier Rencontre Suisse-Amérique Latines des Arts. Cet événement, réalisé en accord avec toutes les associations et entités qui favorisent l’intégration, cherche à faire connaître la richesse de notre culture et les aspects positifs de l’immigration : Démontrer que nous avons beaucoup à apporter et qu’il n’existe pas de plus grande richesse que celle qui est le fruit de la diversité.

Association Maison Suisse-Amérique latine.

-L’objectif principal de l’association est la transmission d’information, la communication entre les différentes associations latino-américaines existant en Suisse, l’intégration et l’échange culturel, encourager et soutenir la réalisation de projets sociopolitiques et culturels concernant l’intégration des migrants, la défense de l’environnement, le développement durable, la liberté d’expression et la communion entre les peuples, diffuser et soutenir la culture latino-américaine et suisse à travers différents moyens : Hebdolatino.ch, Premier Rencontre Suisse-Amérique Latine des Arts, expositions, conférences, entre autres. Faciliter le dialogue, la connaissance, le respect et les échanges culturels entre la communauté latino-américaine et la ville (ou le pays) d’accueil, afin d’aider l’intégration des migrants, et vice versa pour les suisses qui se trouvent en territoire latino-américain.

-Le projet Association Suisse-Amérique latine inclut le journal Hebdolatino.ch, organe d’information et de communication, d’expression culturelle, sociopolitique et communautaire et d’aide à l’intégration. Son principal objectif est de créer et favoriser les échanges et le dialogue interculturel analogues à Suisse-Amérique Latine, tant sur le plan local que national et international. Il se prétend d’un journalisme d’opinion et de réflexion, travaillant sur l’information en essayant de comprendre la fait informatique et le transmettre de la façon la plus indépendante et objective possible. Le journal est trilingue : Espagnol, portugais et français.

– L’Association Suisse-Amérique Latine propose pour cette année 2012 la réalisation de la Premier Rencontre Suisse-Amérique Latine des Arts.

Pendant la rencontre seront accueillis peintres, cinéastes, performances visuelles et artistiques de tous genres (Musique, dance, théâtre) ,des tables rondes sur la littérature, les medias, la politique et l’économie et les Arts, seront proposées avec des performances artistiques qui animeront les soirées et des invités qui font partie du monde culturel, médiatique et politique de la Suisse Romande et de L’Amérique Latine résidant en Suisse.

Premier Rencontre Suisse- Amérique Latines des Arts.

« L’humanité passe… »

C’est à travers l’art et la création que se bâtit la véritable rencontre des peuples. A travers un langage universel on crée les ponts indispensables pour connaitre l’autre, en se reconnaissant dans une même volonté d’aller au-delà des langages connus pour chercher des nouvelles réponses aux défis et dilemmes du monde contemporain. C’est en discutant, en agissant ensembles à travers notre action créative qu’on pourra imaginer des alternatives aux problèmes actuelles.

L’homme a toujours circulé sur notre vaste planète. Ce mouvement constant a été la semence de différentes cultures. Toutes les croyances sont liées entre elles, comme toutes les langues qui, finalement, ont un sol tronc commun. Le mouvement des peuples a toujours été source des richesses et de connaissance. Aujourd’hui, a causse des crises économiques à répétition, la peur de l’autre augmente en proportion que les inquiétudes pour le futur deviennent chaque fois plus sombres. C’est dans ces moments de crises que l’art et les artistes ont un rôle major dans la société. Nos différents mondes ont une richesse énorme à partager. Des expériences et des connaissances particulières à chaque culture. Dans ces temps de mondialisation la tendance est de réfléchir à une connaissance globale dans la particularité des actions, et c’est avec cette richesse que cette premier rencontre veut travailler. Partager avec le publique Genevois cette richesse venu d’ailleurs et que en même temps les appartient.