De Violeta Parra à Victor Jara icônes du folklore Latino Américain … De Inti Illimani à Quilapayun, la chanson révolutionnaire devient la voix des sans-voix et permet au peuple de créer sa propre bande sonore de leur révolution démocratique incarnée par la figure de Salvador Allende … Les événements de transformation sociale ont permis à toute une génération de rêver d’une société plus juste au rythme de la musique populaire: “la Nouvelle chanson Chilienne” … Mais le rêve tourne au cauchemar et un coup d’état brutal renverse le gouvernement de Salvador Allende … Le début de la dictature militaire est la période la plus sombre de l’histoire du Chili, mais la musique a continué avec des nouveaux groupes et chanteurs anonymes ce qui permet au peuple de rêver à la fin d’une dictature sanglante.

Ainsi, la musique de contestation se transforme en la bande sonore de la résistance.
Et après vingt ans d’une démocratie imparfaite la musique s’installe avec ce lyrics rempli d’une réalité à faire dans la morale et l’éthique.
Les paroles des chansons de l’époque continuent à vibrer avec des nouvelles lyrics et rythmes.

Documentaire: Chili / France / 2012
Durée: 1h28
Version originale Espagnol / Sous-titré Français.

Séances : Cinélux – Bd. St-Georges 8 – Genève
Jeudi 12/06/2014 à 19h
Dimanche 15/06/2014 à 11h
Mardi 17/06/2014 à 21h