31 mars 2015, 12h30-14h00

Uni-Mail, salle 6220

Caroline Desbiens, Département de géographie, Université Laval, Québec

Irène Hirt, Département de géographie et environnement, Université de Genève

Comité patrimoine ilnu, Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, Mashteuiatsh, Québec

Cette présentation rendra compte du projet de recherche « Tshishipiminu » (notre rivière en langue autochtone ilnu) portant sur l’occupation ilnu de la rivière Péribonka et les impacts du développement hydroélectrique. Il est le fruit d’une collaboration réalisée entre 2011 et 2014 par des chercheures de l’Université Laval et de l’Université de Genève, et Pekuakamiulnuatsh Takuhikan (autorités ilnu de Mashteuiatsh), au Québec. A partir de l’expérience tant humaine que scientifique de ce partenariat seront abordés les enjeux de la recherche collaborative et interculturelle en contexte autochtone au Canada, ainsi qu’une réflexion sur la valorisation d’échelles de production des connaissances venant questionner le modèle de « Big science ».

L’exposé sera suivi de la présentation du livre de Caroline Desbiens :

2013. Power from the North: Territory, Identity, and the Culture of Hydroelectricity in Quebec. University of British Columbia Press [trad. française aux Presses de l’Université Laval, printemps 2015]

affiche confdesbienshirt