Sélectionner une page

L’art des maths le 2 ‐ 6 nov 2020 à l’Uni Dufour

L’art des maths le 2 ‐ 6 nov 2020 à l’Uni Dufour

 L’art des maths le 2 ‐ 6 nov 2020 à l’Uni Dufour
 

 Introduction

Les maths, pour certaines personnes une discipline stimulante, un jeu mental passionnant, pour d’autres un monde complexe, opaque et difficile d’accès. Toutefois, quelle qu’en soit notre perception, les mathématiques fascinent.

Discipline fondamentale, à l’interface des sciences naturelles, de la philosophie et des arts, les mathématiques se devaient d’avoir leur place dans les Colloques Wright pour la science.

En apprenant la table de multiplication ou en dessinant des triangles durant les cours de géométrie à l’école primaire, on peut parfois avoir l’impression que les mathématiques sont une matière ancienne dont le développement se serait achevé il y a des siècles. Toutefois, rien n’est plus faux que de croire que les connaissances en mathématiques sont gravées dans le marbre et que la tâche du mathématicien ou de la mathématicienne se limite à les dévoiler et à les appliquer à nos besoins.

Les mathématiques modernes représentent au contraire un domaine de recherche vaste, riche et vivant qui se développe aussi bien dans le monde universitaire que dans l’industrie. Parmi les découvertes récentes les plus passionnantes et les questions en suspens les plus prometteuses, nombreuses sont celles qui conservent un lien fort avec le monde réel.

Peut-on, par exemple, trouver de l’ordre dans le chaos et quels sont les bons outils pour l’étudier?

De tels outils sont cruciaux pour de nombreux domaines appliqués. Ils permettent notamment d’obtenir les prédictions météorologiques les plus fines.

Quelles sont les lois mathématiques qui nous empêchent de remonter dans le temps ou, en d’autres termes, qu’est-ce que l’irréversibilité?

Il suffit de constater que la collision entre deux boules de billard semble être un événement réversible tandis que celle entre deux voitures ne l’est pas pour se rendre compte qu’une telle question ne se limite pas au monde abstrait des mathématiques.

Et puis, comment caractériser les différentes échelles de grandeur de notre univers?

Qu’est-ce qui change lorsqu’on passe de l’échelle des particules élémentaires à celle des étoiles et des galaxies?

Existe-t-il une théorie mathématique qui explique pourquoi la nature semble si radicalement différente entre le monde de l’infiniment petit et celui de l’infiniment grand?

Un autre aspect remarquable des mathématiques est l’interaction particulièrement fructueuse qu’elles entretiennent avec un autre domaine fondamental, qui est celui de la théorie quantique. Les mathématiciennes et les mathématiciens ont, par exemple, développé des outils pour étudier la musique qui s’avèrent être très puissants pour comprendre les phénomènes quantiques. La théorie quantique aide quant à elle les mathématiques à comprendre et à classer les nœuds marins.

Toutes ces questions seront abordées par cinq des plus éminentes et éminents spécialistes de notre époque. Tous les soirs de la semaine, du 2 au 6 novembre 2020, à Uni Dufour, seront développés des thèmes tels que l’effet papillon, l’étrange constatation qu’il est facile de mélanger deux liquides mais quasi impossible de les séparer une fois réunis, les «toy models» ou encore la musique des formes.

Le Colloque Wright 2020 s’est fixé comme objectif de dévoiler quelques secrets de cette discipline fascinante et d’offrir au public un aperçu de ce qu’il aurait pu manquer depuis sa dernière leçon de maths à l’école.

 Pour les jeunes
 

Comme à chaque édition, les jeunes sont à l’honneur le mercredi durant la semaine du Colloque Wright. Une rencontre informelle est prévue la journée entre les jeunes et les conférencières et conférenciers du Colloque, favorisant une interaction privilégiée. Cette année, cette rencontre aura lieu le mercredi 4 novembre à la Faculté des sciences de l’Université de Genève. Elle se déroulera en début d’après-midi et sera suivie, après une courte pause sustentatrice, de visites des laboratoires publics de l’UNIGE, les «scopes».

La rencontre est réservée aux jeunes entre 14 et 20 ans, sur inscription auprès de Dorothee.Dumoulin@unige.ch.  Le programme détaillé sera communiqué aux personnes

Pour toute information sur la journée pour les jeunes :

Mme Dorothée Dumoulin

+41 22 379 73 92

Dorothee.Dumoulin@unige.ch

 Qui sommes-nous ?

Fondés par le Dr H. Dudley Wright en 1984, les Colloques Wright pour la science ont lieu, à l’Université de Genève, tous les deux ans. Ils ont pour objectifs de rendre accessibles au grand public les récentes découvertes de la science et d’encourager les jeunes à s’orienter vers une carrière scientifique. Homme d’affaires, industriel et scientifique d’origine américaine, le Dr Wright fut également un personnage important dans la communauté genevoise, de
1965
jusqu’à son décès en 1992. Il mit sur pied les Colloques Wright pour remercier Genève de son hospitalité chaleureuse.

Ayant toujours été fasciné par les découvertes scientifiques, le Dr H. Dudley Wright espérait, grâce à cette manifestation, contribuer à l’essor des sciences fondamentales en offrant une information de qualité au grand public. Ainsi, des scientifiques travaillant dans la recherche de pointe sont invité-es à s’exprimer devant un auditoire averti mais pas forcément scientifique, en lui présentant des sujets ardus dans un langage accessible.

Les Colloques Wright pour la science sont ainsi devenus un rendez-vous incontournable pour les amoureuses et amoureux de la science. Ils sont organisés par la Fondation H. Dudley Wright en collaboration avec l’Université de Genève.

www.hdwright.org

www.unige.ch  

Spectacle son et lumière

MATHS ET BRILLANT

Cette année encore, un spectacle son et lumière sur le thème du Colloque Wright est proposé au grand public dans le parc des Bastions. Chaque soir, et à trois reprises, la façade du plus ancien bâtiment de l’Université de Genève s’illumine et s’anime au rythme de tableaux colorés qui évoquent l’art des maths. Un voyage dans le temps et dans l’espace chez les babyloniens ou les chinois, un voyage à travers les concepts d’algèbre ou de géométrie et surtout un voyage des sens avec des couleurs chatoyantes et des musiques entrainantes qui donnent la bougeotte aux petits comme aux grands.

Trois représentations d’une durée de 20 minutes : 18h, 19h et 20h30,

Tous les soirs du 28 octobre au 22 novembre

Uni Bastions, côté parc

Spectacle son et lumière conçu et réalisé par Spectaculaires, les Allumeurs d’Images, mandaté par la Fondation Wright

Accès

Les conférences ont lieu à Uni Dufour (Auditoire au sous-sol)

Rue Général-Dufour, 24

1204 Genève

Entrée libre, sans inscription, dans la limite des places disponibles
Toutes les conférences bénéficient d’une interprétation simultanée en français et en anglais.

 

https://colloquewright.ch/fr/

https://colloquewright.ch/fr/introduction/

https://colloquewright.ch/fr/acces-et-contact/

https://colloquewright.ch/fr/qui-sommes-nous/

https://colloquewright.ch/fr/pour-les-jeunes/inscrites.

https://colloquewright.ch/fr/un-spectacle-son-et-lumiere/

 

https://www.youtube.com/watch?v=NJcGbQMIZ24

https://www.youtube.com/watch?v=enCbOT8U7ew

 

A propos de l'auteur

Facebook