Le FIFDH à Lancy, à voir à la maison

Le FIFDH à Lancy, à voir à la maison

Evénement incontournable, le Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève (FIFDH), le plus grand évènement mondial dédié au cinéma et aux droits humains, se déroulera cette année de manière virtuelle pour faire résonner la voix des activistes de terrain.

Le Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève (FIFDH) est le plus grand évènement mondial dédié au cinéma et aux droits humains.

La Ville de Lancy est partenaire du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) depuis 2016. Le Festival propose, en parallèle d’événements au centre de Genève, des projections et des débats publics gratuits dans des maisons de quartier, des centres d’hébergement pour personnes migrantes, des hôpitaux, des cafés et divers lieux de vie dans les communes genevoises et alentours.

Pour en savoir +
https://fifdh.org/

Edition 2021

Le FIFDH se déroulera cette année de manière virtuelle pour faire résonner la voix des activistes de terrain. En temps normal, la Ville de Lancy accueille le festival avec une projection gratuite publique. En cette période de pandémie, le rendez-vous a dû être repensé. Le FIFDH et Lancy proposent une projection « à la maison » depuis la plateforme VOD du festival.


80 places à gagner

80 places seront offertes aux habitantes de la ville de Lancy. L’accès au film sera gratuit via une inscription auprès du festival à l’adresse www.fifdh.org/communes, ce à partir du 23 février. Utilisez le mot de passe “Lancy” et suivez les instructions. Les 80 premiers appels recevront un code d’accès personnel et pourrons visionner le film à l’horaire de leur choix entre le 5 et 14 mars.


“Call me intern”

C’est depuis chez soi que l’on pourra découvrir le film « Call me intern », un documentaire néozélandais de Leo David Hyde et Nathalie Berger, présenté en première Suisse. 

En 2015, Genève est frappée par l’affaire David Hyde, stagiaire non-rémunéré de l’ONU qui dormait sous tente aux bords du lac Léman : le scandale fait le tour du monde. Un coup de communication savamment orchestré pour démontrer l’injustice vécue par les Millenials, obligées de trimer des années sans aucun salaire. A partir de Genève, les deux cinéastes montent une enquête implacable sur un système mondial qui précarise les jeunes, frappés par une forme d’esclavage moderne parfaitement légale.

https://www.lancy.ch/actualites/le-fifdh-lancy

https://www.lancy.ch/sites/default/files/arborescence/AUTRES/Le%20Lanc%C3%A9en/237-le-lanceen-mars-21_web_sans_pages_pub.pdf

A propos de l'auteur

Facebook