Le problème des laits animaux:  Facteurs de croissance

Le lait de vache contient un assortiment de facteurs de croissance, destinés à faire prendre au veau plus de cent kilos en un an. Ces informations sont donc inadaptées pour l’homme (LAROCHE-WALTER 1997).

Entre 1950 et 2000, chez les Français, la taille moyenne s’est élevée d’environ 10 cm et le poids moyen s’est accru d’environ 10 kilos. La forte augmentation de la consommation des produits laitiers n’est sans doute pas étrangère à ce phénomène. Les facteurs de croissance inclus dans
le lait de vache exercent à mon avis une action partielle sur les cellules humaines.

 Quelques réflexions de bon sens

 Les lois de Darwin nous suggèrent que le lait de femme est fort bien adapté aux besoins du jeune enfant, alors que le lait de vache, fort bien adapté aux besoins du jeune veau, ne convient pas pour l’homme. Les quatre estomacs du veau disposent d’un arsenal enzymatique autre que celui de l’unique estomac humain. D’autres divergences existent pour les enzymes biliaires, pancréatiques et intestinales.

Comme le dit BURGER (1988), le lait de vache permet au veau de fabriquer rapidement beaucoup d’os, mais peu de cervelle. L’homme au contraire s’accommode d’une croissance osseuse lente, mais doit développer un cerveau volumineux et complexe. Il n’est donc pas tellement surprenant que le QI des enfants nourris au lait maternel soit en moyenne plus élevé que celui des enfants nourris au lait de vache. ANDERSON et coll. (1999), dans une synthèse de 11 enquêtes rassemblant plus de 15 000 enfants de race blanche, rapportent une différence de 5,32 points, ce qui est statistiquement significatif.

 La plupart des Occidentaux, après avoir consommé des laits animaux pendant leur enfance, continuent à absorber de multiples produits laitiers durant toute leur vie. C’est là une situation artificielle, bizarre, créée par l’homme et jamais rencontrée dans la nature. Il n’est pas étonnant qu’elle puisse avoir des conséquences néfastes.

 Les laits maternisés

Certains spécialistes ont proposé d’apporter des modifications au lait
de vache, afin qu’il ressemble davantage au lait humain. Ainsi ont été préparés les laits maternisés. On change les proportions de certaines protéines, on supprime certains glucides remplacés par du lactose, on ajoute certains acides gras poly-insaturés, on rajuste le taux de diverses vitamines et des divers minéraux.

Ces laits maternisés offrent quelques ressemblances avec le lait de femme. Malheureusement, il persiste des différences majeures :

* Certaines substances propres au lait humain manquent, comme lesgynolactoses, les IgA, la lipase.

* La bétalactoglobuline n’est pas supprimée.

* Surtout le principal problème demeure : des protéines bovines sont introduites dans un tube digestif programmé pour traiter des protéines humaines.

 Alimentation ancienne et alimentation moderne

 La plupart des nutritionnistes ont une vision essentiellement quantitative. Ils se préoccupent des calories, de l’équilibre glucides/lipides/protides, des doses de minéraux et de vitamines. Ils croient que les protéines du lait de vache sont aussi profitables que les protéines du lait humain. Ce n’est pas mon opinion et je considère que la structure des molécules est l’élément capital. Il faut adopter en diététique une vision qualitative. Par suite, les laits maternisés, malgré l’effort sympathique qu’ils représentent, ne me semblent pas valables.

5. Les effets nocifs du lait de vache

Certains enfants et certains adultes développent une intolérance au lait de vache, marquée par des troubles digestifs aigus à chaque ingestion du produit. De tels individus peuvent être considérés comme chanceux, car ils s’arrêtent de consommer un aliment dont la prise chronique peut avoir des conséquences néfastes.

Docteur Jean Signalet Livre : L’Alimentation ou la troisième médecine

Les laits végétaux, une bonne alternative au lait de vache ?

Les adeptes du « Healthy life style » sont aujourd’hui de plus en plus nombreux, ils ont contribué à rendre la cuisine saine délicieuse et glamour. Vu  la grande polémique que suscite le lait d’origine animal ces derniers temps, les partisans du « healthy is the new sexy » adoptent les substituts végétaux au lait de vache. Cette ferveur venue d’Occident a réussi à contaminer le consommateur algérien également très soucieux de sa santé, dans un pays où les scandales alimentaires sont courants. Dziriya magazine vous propose de découvrir les laits végétaux, notamment ceux que l’on retrouve sur le marché DZ.

Lait de noisette, d’amande, de riz, de soja….

Il en existe pour tous les goûts et leurs propriétés nutritionnelles n’ont rien à envier à celles du lait de vache. Les laits végétaux sont plus riches en nutriments par rapport au lait de vache qui est à la base destiné au petit veau ! Selon les partisans du végétalisme et d’autres éminents spécialistes dont le professeur Robert Cohen, le lait de vache serait un véritable poison. Plusieurs preuves sont avancées, d’une part, la vache serait dopée aux hormones de croissance, et d’autre part, ils expliquent que la caséine, une protéine à digestion lente et composante principale du lait servirait aussi à fabriquer de la colle !! D’autres avancent comme argument que les techniques d’extraction du lait de vache sont beaucoup trop agressives pour l’animal. Son lait est donc de moins bonne qualité et peut aussi contenir du pue. De nombreux laboratoires indépendants ont déjà publié des rapports rapportant que des résidus d’antibiotiques ont été retrouvé dans le lait de vache industriel. Selon le professeur Henri Joyeux , « Il faut arrêter d’abuser des produits laitiers qui ne sont pas adaptés à notre système digestif, en particulier le lait de vache, vu le nombre croissant d’intolérances et d’allergies au lactose ou à la caséine. Mieux vaut privilégier le lait de petits animaux (chèvre, brebis) en petite quantité ou tout simplement opter pour les substituts végétaux ».

Laits à base de légumineuses

L’un des principaux laits à base de légumineuses connu est le soja. Et surtout la plus fameuse d’entre ces boissons. Le lait de soja est quasi-identique au lait de vache, faisant de lui un substitut idéal pour les personnes intolérantes et allergiques au lactose ou à la caséine, il apporte autant de protéines que le lait de vache, le tout sans acides gras saturés, ni même de cholestérol. Le lait de soja est donc le « Must » pour les personnes souffrants de cholestérol au celles en rééquilibrage alimentaire et qui ne peuvent se passer de boisson lactée.

Le lait de soja serait particulièrement bénéfique pour la gente féminine, en effet, sa contenance en phytoestrogènes (le sosie de l’œstrogène) pourrait protéger les femmes atteignant la ménopause contre le cancer du sein. Petit bémol, le soja ne serait pas vraiment conseillé aux enfants, et les hommes au risque de chamboulement hormonal. Le lait soja est aussi reconnu pour ses vertus rajeunissantes et nutritives pour la peau.

Lait à base d’oléagineux (amandes, noix, noisettes, cacahuètes)

Pour perdre du poids tout en respectant sont apport quotidien de calcium, le lait d’amande est le meilleur substitut, une consistance assez onctueuse semblable à celle du lait de vache et une saveur délicieuse de fruits secs, riche en antioxydants vitamines « E » et en minéraux essentiels, comme le potassium et le calcium et pauvre en cholestérol et gluten free . Il possède également moins de calories que le lait de soja. Un excellent antioxydant naturel (alcalinisant) qui aide à prévenir le cancer et à retarder les processus de vieillissement. Il apporte également des vitamines D et A, des protéines, des omégas 6, du zinc, du calcium, du fer, du magnésium et du potassium…
En plus, vous pouvez le faire maison, c’est sain et surtout économique puisqu’il vous voudra environ 100 g de fruits secs pour un litre de lait.

Voici une recette du lait d’amandes :

200 g d’amandes non émondées

1,5 litre d’eau minérale

Procédé : Laissez tremper les amandes toute la nuit. Le lendemain, jetez l’eau du trempage puis rincez-les. Disposez-les dans un blender avec l’eau puis mixez plusieurs minutes. Filtrez ensuite la préparation à l’aide d’un linge propre afin de récupérer le lait.

Ne jetez surtout pas le résidu d’amandes. Vous pourrez vous en servir pour la préparation de gâteau par exemple. La technique de fabrication est la même pour les autres fruits secs.

Si vous souffrez d’aller-retour vers vos toilettes à cause d’une abominable diarrhée, prenez du lait de noix ! Très riche en antioxydants il prévient les maladies cardiovasculaires et le diabète. Selon plusieurs études, ce lait est plus bénéfique que certains antioxydants, comme les oranges, les épinards, les carottes ou les tomates en plus d’être un excellent magma de vitamines, d’acides gras oméga 3 et oméga 6, de polyphénols et d’oligo-éléments, de sélénium, de cuivre, de zinc et de magnésium… Des substances idéales pour votre santé !

Laits à base de céréales

Le plus populaire est le lait d’avoine. C’est aussi le coup de cœur de la rédaction ! Bon pour les grands ainsi que pour les petits qui pourrait souffrir d’allergies ou d’intolérances au lactose, cette boisson ne contient pas de graisse, ainsi donc, il serait idéal pour accompagner votre parcoure perte de poids. Le consommer de bon matin aiderait également à obtenir de l’énergie pour le reste de la journée ! Il fortifie le système digestif et donne la sensation d’être rassasié grâce à son importante teneur en fibre, vos intestins vous remercieront plu tard.

Le lait de riz n’est pas en reste. À ne pas confondre avec l’eau du riz ! Le lait au riz est très bon pour soigner la diarrhée. Il est préparé à partir de grains de riz frais broyés, cuisinés puis fermentés. Une boisson légère, au goût sucré et gluten free ! Même pauvre en calories, il reste idéal pour faire le plein d’énergie tout en perdant du poids, il favorise aussi l’équilibre du système nerveux grâce à sa teneur en tryptophane et en vitamines B.

Vous pouvez également tester le lait d’épeautre, le lait de millet ou le lait d’orge, d’autres laits céréaliers.

Les laits d’exception

Lait de coco : Savoureux et sucré, le lait de coco est extrait du liquide contenu dans la noix de coco et de la pulpe du fruit. Parfait pour les plats exotiques mais aussi les smoothies ! C’est certainement le meilleur de tous les laits végétaux pour parfumer vos recettes. Riche en zinc, en fibres, en antioxydants et en fer, le lait de coco reste cependant peu digeste, à consommer donc avec modération.

Le chanvre, un super aliment et la meilleure source de protéine végétale, peut également être consommé sous forme lactée.

La rédaction est allée à la rencontre du Docteur Oumnia Lynda nutritionniste et omnipraticienne pour avoir un avis professionnel sur ces boissons. « … Je conseille toujours à mes patientes de diminuer leur consommation de produits laitiers, nombreuses sont hésitantes et craignent le manque de calcium, chose qui est impossible si notre alimentation est équilibrée et variée… il faut savoir qu’on puise plus de calcium dans un plat d’épinards que dans un verre de lait qu’on pourrait mal digéré par la suite ! Pourtant les aliments à base de lait de vache sont très prisés en Algérie, donc pour palier aux éventuels problèmes de santé, je leur conseille d’adopter les laits végétaux et de varier les saveurs avec un bon smoothie au lait de coco pour un bon coup de punch le matin ».

Le lait de vache est aujourd’hui sujet d’interminables controverses mais vous devez vous forger votre propre opinion.

En savoir plus sur http://www.dziriya.net/saveurs/article.php?p=3237&title=les-laits-vegetaux-une-

Lait végétal, ce qu’il faut savoir

Il ne contient ni gluten, ni lactose, ni cholestérol. Il permet à ceux qui ne consomment pas de lait animal de pouvoir cuisiner crêpes et autres plats! Attention cependant aux laits végétaux que l’on trouve dans le commerce. Regardez bien l’étiquette et vérifiez que la teneur en sucre n’est pas trop élevé, et qu’il ne contient pas de sucres ajoutés. Favorisez les laits bios et le plus naturels possible. Si vous en avez le temps et l’envie, il est conseillé de faire soi même ses laits, suivant les recettes présentées ci-dessous.

Faites attention aux carences alimentaires que peut entraîner la consommation des laits végétaux, notamment chez les enfants. Leur apport nutritionnel n’étant pas très riche, il convient d’avoir une alimentation équilibrée. Ne comptez pas sur ces laits pour vous apporter protéines, calcium, fer ou acides gras essentiels.

Lait d’amande

Ce lait contient quelques vitamines, minéraux et fibres, qui protègent les intestins.

Une tasse de ce lait équivaut à 40 calories. Les valeurs nutritionnelles de ce lait ne sont pas extraordinaires, contrairement aux amandes elles-mêmes, mais son goût est appréciable, ce qui en fait un bon substitut au lait de vache.

Bienfaits du lait d’amande

• Il est facile à digérer.

• Ce lait facilite l’absobtion des sucres et graisses.

• Il est bon pour la peau et les cheveux.

Lait d’amande maison

• Remplissez une tasse d’amandes (biologiques de préférence) et d’eau, laissez les tempez toute une nuit.

• Mettez les amandes avec trois tasses d’eau dans un mixeur

• Mixez quelques minutes, jusqu’à obtention d’un liquide blanc

• Rajoutez selon vos goûts du miel ou du sucre ou même un peu de vanille

• Filtrez cette pâte à l’aide d’un chinois, et votre lait est prêt!

• Si vous voulez conserver tous les bienfaits de l’amande, ne filtrez pas ou garder ce qui reste dans le chinois pour le mélanger à de la farine quand vous faites des desserts.

Lait de riz, ses bienfaits

• Ses apports caloriques sont moindre, 100 grammes de lait équivalent à 50 calories.

• C’est un des laits les moins gras et donc adapté aux régimes.

• Il est très digeste.

• Il aide à la fixation du calcium.

• Ce lait est très hydratant.

Mais notez bien que ce lait est relativement pauvres en vitamines, nutriments et autres éléments essentiels pour notre corps. Ne consommez donc pas ce lait comme complément alimentaire.

Recette maison

Pour 1L de lait, il vous faut 40g de riz bio complet, 1,3L d’eau.

• Rincez le riz et couvrez-le d’eau, pendant une journée

• Mettez le riz dans une casserole et faites le bouillir.

• Laissez encore 10 min après ébullition

• Laissez reposer 1/4 d’heure et mixez

• Filtrez le liquide, ajoutez-y du sucre de canne si vous le désirez et vous avez votre lait de riz.

Lait de noisette

Composé de minéraux, de vitamines et d’antioxydants, il est très savoureux.

Recette de lait maison

Pour 1L, vous aurez besoin de 250 gr de noisettes et 1L d’eau de source

• Mettez les noisette à trempez toute une nuit

• RIncez et égouttez les

• Mixez les noisettes avec l’eau de source

• Filtrez la préparation, votre lait est prêt

• Conservez les résidus, très riches en nutriments, pour les utiliser dans d’autres recettes.

• Vous pouvez aussi remplacez les noisettes par des noix ou des chataîgnes.

Lait de soja

C’est le lait végétal le plus connu. Source de protéines, il est apprécié par les végétariens. Il est cependant fortement conseillé de ne pas en consommer trop. Regardez bien l’étiquette de la bouteille de lait que vous achetez.

Bienfaits

• Bon pour la régulation du cholestérol.

• Contient des vitamines.

• Effets bénéfiques sur les vaisseaux sanguins.

Déconseillé pour les femmes enceintes et les nourrissons. D’autre part, le soja est un allergène assez important. Aujourd’hui, il est le sujet de nombreuses controverses. Ces bienfaits sont de plus en plus remis en cause. En effet, une grande partie du soja est génétiquement modifié. Des études le pointent du doigt pour ses risques potentiels pour la santé, d’autres le considèrent comme un aliment-miracle. Il existe donc un doute à propos de cet aliment, c’est pourquoi il est préférable d’en limiter la consommation.

Lait d’avoine

Excellent pour la santé, l’avoine est un incontournable. Son lait contient vitamines et minéraux. L’apport énergétique de ce lait le rend idéal pour le petit déjeuner.

Recette de lait d’avoine maison

Pour 1L de lait, vous aurez besoin de 100g de flocons d’avoine et d’1L d’eau.

• Placez les flocons et l’eau dans un mixeur.

• Mixez jusqu’à obtention d’un liquide à peu près homogène.

• Filtrez et dégustez, en pensant là encore à concerver les résidus d’avoine.

• Vous pouvez ajouter un peu de sucre de canne, de miel ou de cannelle pour donner du goût

http://poezif.free.fr/ecologie/seignalet_part1.pdf

http://feedagora.com

http://www.dziriya.net