Après plusieurs mois de réflexion collective engageant des acteurs associatifs et culturels locaux, nous ouvrons la discussion sur les fêtes de Genève à la population dans son ensemble. Nous serons au four et au moulin, pour parler collectivement des Fêtes de Genève, le samedi 30 avril aux Bains des Pâquis.

Faisant le constat que ces Fêtes sont en construction et que différents groupes s’accaparent le débat sur leur devenir, nous défendons l’idée d’un processus collaboratif qui soit un moteur d’innovation pour un nouvel espace public et culturel. Car leur organisation doit prendre en considération la relation qui la lie à la Ville et à ses habitants. Dans son adéquation au potentiel d’urbanité qu’elle a acquis avec son ampleur, et dans son devenir comme une manifestation locale qui peut devenir touristique. Sa forme, tout comme sa programmation, doit être porteuse de sens, et son processus de production innovant et citoyen.

C’est sur ces bases que nous commencerons notre discussion, nous autorisant fantaisies et créativité pendant une journée marquée par un “menu urbain” qui se tiendra sur la jetée des Bains des Paquis. La Fabrique de l’Espace, avec la collaboration des Bains des Pâquis, convie donc Genevois et Grand-Genevois à penser et rêver les fêtes autour d’un repas canadien en trois plats, et invite la compagnie 3 points de suspension, le collectif URBZ, l’Autre Salon et Michael Kinzer (ancien directeur du Festival de la Cité) à nous guider dans cette exploration aventurière des Fêtes de Genève.

Bains des Pâquis
Jetée des Pâquis
1201 Geneva