FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUE ET DANSE –

COMMUNES GENEVOISES

 

Antigel démontre qu’il est bien plus qu’un projet artistique et joue son rôle

de cultivateur du terreau local en tissant des liens entre les disciplines et

les publics, grâce à une programmation pop, hétéroclite et actuelle.
 

 

Plus fédérateur que jamais et porté par l’enthousiasme sans cesse renouvelé de ses 50’000 spectateur•trice•s, Antigel rassemble les publics, mélange les disciplines et valorise le patrimoine culturel de toute la région depuis ses débuts en 2011 en proposant désormais trois semaines intenses de safari culturel à travers 23 communes genevoises et étendu au Grand Genève.

 

Chiffres

50’000 spectateur·rice·s par édition depuis 2017

68 événements

23 jours

20 communes

40 lieux

20 partenaires culturels

et un plaisir infini partagé avec le public!

 

Notre histoire

Le Festival Antigel est né en 2011, de la volonté de décentraliser la culture et de la faire migrer dans les communes périphériques de Genève afin d’enrichir et de diversifier l’offre culturelle sur tout le territoire.

L’idée d’apporter une programmation artistique de qualité et accessible aussi bien en musique, en danse qu’en performance dans des lieux hors norme et insolites a constitué les fondements du festival. 

En 9 éditions, Antigel a ouvert les portes de plus de 200 lieux et investi 43 des 45 communes genevoises ainsi que 3 communes transfrontalières de La Grande Genève.

Concerts, spectacles de danse, performances, expositions, sessions de sports en musique, balades et parcours artistiques suivis de repas du terroir, soirées clubbing et bien d’autres événements atypiques ont vu le jour et accueilli un public curieux, intergénérationnel et venu de tous horizons.

Parmi les événements les plus marquants,

on peut compter les concerts et spectacles dans les bains thermaux, dans les piscines communales, des Gravières, l’Aéroport de Genève, le dépôt des Transports Publics Genevois (TPG), L’usine de recyclage Serbecco, le Jardin Botanique, l’ONU, les églises et temples communaux, l’Hôpital Universitaire de Genève et bien d’autres encore. 

Ces lieux inédits, transformés en scènes pluridisciplinaires invitent le public à découvrir des lieux inaccessibles en temps normal et sous un jour nouveau, loin des sentiers battus, en périphérie urbaine et rurale, donnant ainsi l’occasion de réaliser de nouvelles expériences culturelles dans un décor unique.

Depuis la 1ère édition, plus de 500 spectacles se sont produits, accueillant en tout près de 250’000 spectateur·rice·s sur un ensemble de scènes qui couvre plus de 400 km de surface. 

Antigel s’est donné la mission de proposer un festival pluridisciplinaire de qualité et accessible où chacun et chacune puisse vivre un coup de cœur artistique et partager une expérience nouvelle et fun. Ceci afin d’apporter un regard nouveau sur Genève en créant la rencontre entre les publics, les disciplines et le territoire. 

 

https://www.antigel.ch/fr/le-festival/qui-sommes-nous/

 

L’Association Antidote, créée en mars 2019 suite à deux ans de succès en tant que volet social du Festival Antigel, revient pour la troisième année consécutive, avec pour but principal de bâtir des ponts entre les milieux culturels et sociaux, mais aussi entre les générations. L’intégration et la formation des populations vulnérables ou temporairement en marge de la société, telle est l’ambition des 6 nouveaux projets de l’association Antidote.

Le premier projet offre à une vingtaine de requérant⋅e⋅s d’asile la possibilité d’une immersion sur-mesure en milieu culturel, à travers des stages encadrés par l’équipe du Festival Antigel.

Insertion toujours, mais par le sport cette fois :

l’Antigel Run revient pour la cinquième année consécutive, et avec elle ses entraînements co-organisés avec l’association Flag21. Cette année, environ 40 migrant⋅e⋅s et requérant⋅e⋅s d’asile participeront aux entraînements réguliers de l’Antigel Run, avec un encadrement spécialisé ainsi que du matériel sportif offert aux plus nécessiteux⋅ses.

Fort de retours positifs tant de la part des détenu⋅e⋅s que du personnel de la prison lors des deux dernières éditions, Antidote reconduit cette année son partenariat avec l’Office cantonal de la détention.

Deux concerts Antigel seront ainsi proposés aux détenu⋅e⋅s, l’un à l’établissement carcéral de Curabilis durant le festival, l’autre à l’établissement fermé de la Brenaz, en septembre prochain. Un moment de partage mais surtout un moyen pour les détenu⋅e⋅s de conserver un lien avec la culture et le monde extérieur.

Succès également pour l’atelier de couture conçu en partenariat avec l’Hospice général, qui sera reconduit en 2020. Une nouvelle occasion de promouvoir l’éc
hange et le mélange intergénérationnel, puisqu’on y trouve des requérant·e·s d’asile couturier·ère·s, des séniors motivé·e·s et des jeunes intéressé·e·s par la couture. Les sacs confectionnés seront vendus et les recettes de la vente seront distribuées à une association caritative genevoise.  

Nouveauté de cette édition anniversaire, une quinzaine de requérant⋅e⋅s d’asile entreront dans l’univers de l’opéra, en devenant figurant⋅e⋅s le temps d’une pièce jouée au Grand Théâtre de Genève. Une façon de développer la confiance en soi par l’intermédiaire d’ateliers travaillant sur le mouvement sur scène et l’expression orale.

Enfin, découverte culturelle également, le Festival Transforme offrira l’été prochain une plateforme d’apprentissage et d’insertion pour la jeunesse, grâce à un projet de réalisation d’un clip vidéo encadré par un⋅e réalisateur⋅trice professionnelle pour des jeunes en rupture et en insertion.

https://www.antigel.ch/fr/antidote/