Tango Ladino… mémoires d’exils – Keren Esther Trio
Chants judéo-espagnols et tangos

Un concert surprenant, écartelé entre le pourtour méditerrannéen et l’Argentine… à l’image d’un chemin de vie familial.
Après avoir réalisé les albums « A la una yo naci » (Label Vde-Gallo) et « Fuente Nueva » (édité par l’Institut Européen des Musiques Juives), Keren Esther poursuit sa quête identitaire, et se plonge avec délice dans l’univers judéo-espagnol de son enfance.
Elle découvre, chemin faisant, la place du Tango dans l’univers familial tangérois. Il n’en fallait pas plus pour attiser encore sa curiosité !
La direction de son troisième album était donnée… mais quels chemins emprunter ?
C’est l’histoire de ce disque « Tango Ladino » qui met à l’honneur ces deux terres d’accueil; le Maroc et l’Argentine. Ce troisième disque tient d’autant plus au cœur de Keren Esther qu’une partie de sa famille émigra, dans les années 50, du Maroc vers l’Argentine. L’album est aussi l’occasion pour la chanteuse de donner naissance à sa première composition, dont l’arrangement est signé par le guitariste argentin Narciso Saúl à l’instar du reste de l’album. Un véritable travail de création, magnifié par le bandonéon de Gaëlle Poirier.

http://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=4gsKxVu1FNU

Keren Esther – chant
Gaëlle Poirier – bandonéon
Narciso Saúl – guitare

keren esther site 263x263

Petite dernière d’une famille de quatre enfants, Keren Esther est née dans le sud de la France, à Toulouse, appelée aussi «la ville rose». Son enfance est pétrie par les chants judéo-espagnols de sa mère originaire de Tanger ; chants transmis de génération en génération ; Un trésor pour Keren Esther qui y “entend” son histoire, en filigrane. De surcroît, l’amour de la langue et du chant judéo-espagnols nait, en elle, dès sa plus tendre enfance. Au fil du temps, la conscience du trésor chanté, reçu dans sa famille, devient plus accrue. Son apprentissage du chant lui permettra de donner corps à deux albums : “A la una yo naci” en 2012 et trois ans plus tard « Fuente Nueva » édité dans le cadre de la Collection Découverte de l’Institut Européen des Musiques Juives. Avec « Tango Ladino », Keren Esther met en avant non seulement une autre facette de son histoire familiale, mais aussi les chants d’exils au sens large du terme.

Narciso Saúl est guitariste, compositeur et arrangeur argentin. Il est un musicien de scène, par sa carrière de soliste, en ensemble, et notamment avec le Trio Siglotreinta.
Il a aussi été pédagogue avec ses postes d’enseignant au Conservatoire de Musique Manuel de Falla et à la Faculté de Musicothérapie Universidad Del Salvador à Buenos Aires.
Il participe à de nombreux master class et stages autour de la musique argentine en tant que guitariste et compositeur-arrangeur et est régulièrement invité en Europe pour des concerts.
Les compositions de Narciso Saúl s’inspirent du jazz et de l’improvisation ainsi que des grands créateurs du tango moderne.

Gaëlle Poirier effectue son apprentissage de l’accordéon avec André Guérouet puis Max Bonnay à Paris. En 2000, elle obtient le Prix de la Ville de Paris et en 2002 un Diplôme d’Etat d’Enseignement Artistique.
En parallèle de son perfectionnement instrumental et pédagogique, elle intègre les classes d’écriture, d’analyse musicale et d’histoire de l’art de Jean-Michel Ferran et de Laëtitia Chassain.

Aussi, passionnée par le tango argentin, elle partage aujourd’hui sa pratique instrumentale entre l’accordéon de concert et le bandonéon.
Après avoir exercé dans deux conservatoires parisiens, Gaëlle Poirier enseigne aujourd’hui l’accordéon de concert au Conservatoire Populaire de Musique, Danse et Théâtre de Genève.
Sensibilisée à tous les styles musicaux, elle se produit dans différentes formations vocales, théâtrales et instrumentales, en tant que soliste, chambriste et accompagnatrice (La Fanfare du Loup Orchestra, Ensemble vocal de Poche de Genève, ensemble Contrechamps et notamment dans le duo Saúl-Poirier).
http://www.amj.ch/WPR190324.html

Association AMJ : www.amj.ch

dimanche 24 mars 2019
17:00 – 19:00
CHF 30.- / 20.- / 10.-
amj@amj.ch ou +4176.226.96.92

La Cité Bleue
46, avenue de Miremont (Champel) – Genève

http://cite-uni.unige.ch/fr/animations-culturelles/la-cite-bleue/

https://ladecadanse.darksite.ch/evenement.php?idE=165364&tri_agenda=dateAjout&courant=2019-03-24