Un danseur portugais de 18 ans remporte le Prix de Lausanne 2021

Un danseur portugais de 18 ans remporte le Prix de Lausanne 2021

Créé en 1973, le Prix de Lausanne est un concours international annuel pour jeunes danseurs âgés de 15 à 18 ans. Son objectif est de repérer, promouvoir et aider les meilleurs jeunes talents du monde. Sur les 82 candidats initialement sélectionnés pour la 49e édition, 78 ont pris part à la semaine du concours et 20 ont accédé à la Finale.

Danse

Privés de voyage, les 78 candidats ont été départagés selon les vidéos qu’ils avaient envoyées au jury. Vingt jeunes, de onze pays différents, s’étaient qualifiés pour la grande finale, diffusée en ligne bien sûr. 

Six danseurs se sont distingués lors du Prix de Lausanne 2021 qui s’est déroulé cette année en ligne, coronavirus oblige. Le premier prix de cette 49e édition a été décerné à un Portugais. Sur les 78 jeunes en lice, 20 s’étaient qualifiés pour la finale de samedi.

Lire sur ce sujetLe Prix de Lausanne sur écran? Passionnant!

À l’issue de cette journée de Sélections, le Jury, composé de personnalités du monde de la danse et présidé cette année par Richard Wherlock, Directeur & Chorégraphe du Ballet de Bâle, a choisi les 20 Finalistes du Prix de Lausanne 2021 :

107KOBAYASHI AiriJapon15.4 ans
112COHEN CharlotteAustralie15.8 ans
118MACIANO Andrey JesusBrésil16 ans
123PARK RobinCorée du Sud16.3 ans
133FALCÃO LuizaBrésil16.9 ans
135YAMAMOTO KoharuJapon17.1 ans
204FAN LiyaChine17.1 ans
207KWON JooyoungCorée du Sud17.2 ans
210YUN SeojeongCorée du Sud17.3 ans
216DILIGENTE GiulioItalie17.6 ans
218CASALINHO AntónioPortugal17.7 ans
219GOMES FranciscoPortugal17.8 ans
222RAMO RUIZ LorienEspagne17.8 ans
223DE CARVALHO Kayke NogueiraBrésil17.9 ans
226ABDEL-NOUR LucaEgypte17.1 ans
228RAMOS PONCE SaïdEspagne17.1 ans
231COUPAL AshleyCanada18 ans
232GUTIÉRREZ RUBI MartiMexique18 ans
236FUCHIYAMA ShunheiJapon18.2 ans
241CRUZ Rui CesarBrésil18.6 ans

À l’issue de la Finale, le jury, a choisi 6 lauréats. Grâce à leurs bourses, ces 6 danseurs talentueux auront l’opportunité de choisir l’École ou la Compagnie qu’ils intégreront, parmi les prestigieuses institutions partenaires du Prix de Lausanne.

Les 6 lauréats des bourses du Prix de Lausanne 2021 sont :

  1. OAK FOUNDATION218 – António CASALINHO – Portugal
  2. BOURSE JEUNE ESPOIR226 – Luca ABDEL-NOUR – Égypte
  3. FONDATION ALBERT AMON118 – Andrey Jesus MACIANO – Brésil
  4. FONDATION CARIS – JEUNE ESPOIR210 – Seojeong YUN – Corée du Sud
  5. FONDATION COROMANDEL236 – FUCHIYAMA Shunhei – Japon
  6. FONDATION EN FAVEUR DE L’ART CHORÉGRAPHIQUE231 – Ashley COUPAL – Canada

Autres distinctions :

NUREYEV FOUNDATION
Prix du meilleur jeune talent : 
118 – Andrey Jesus MACIANO – Brésil

MINERVA KUNSTSTIFTUNG
Prix d’interprétation contemporaine : 
218 – António CASALINHO – Portugal & 241 – CRUZ Rui Cesar –Brésil

FONDATION EN FAVEUR DE L’ART CHORÉGRAPHIQUE
Prix du meilleur candidat suisse :
226 – Luca ABDEL-NOUR – Égypte

Prix du public : 226 – Luca ABDEL-NOUR – Égypte

Prix du finaliste : les finalistes à qui aucune bourse n’est attribuée reçoivent le Prix du Finaliste (une somme de CHF 1000.-) offert par Bobst SA.

Le premier prix est revenu au danseur portugais António Casalinho.

António Casalinho a remporté le 6 février le Prix de Lausanne 2021. Le prix d’interprétation contemporaine. Un résultat qui n’a pas surpris les observateurs et observatrices de cette édition en ligne, tant ce jeune danseur portugais de 17 ans a montré d’enthousiasmantes qualités techniques, artistiques et charismatiques, aussi bien dans ses vidéos de cours de danse que lors de ses variations. Ceux et celles qui suivent les grands concours internationaux connaissent déjà António Casalinho, qui a brillé sur de nombreuses scènes. Pour les autres, retour sur le parcours d’un tout jeune danseur promis à un brillant avenir.

Né le 15 juin 2003 au Portugal, António Casalinho vient d’une famille qui n’est pas du sérail : son père est professeur de musique et sa mère travaille dans les assurances. Il démarre la danse très jeune et rejoint le Conservatório Internacional de Ballet e Dança Annarella Sanchez, une école de danse fondée à Leiria, petite ville du Portugal entre Lisbonne et Porto. Sa directrice, Annarella Sanchez, est une ancienne danseuse cubaine, elle apprend donc à ses élèves à danser avec la technique de l’école cubaine, pleine de fougue et de virtuosité.

Très vite, António Casalinho se fait remarquer dans des concours internationaux. En 2014, alors qu’il a 13 ans, il remporte la médaille d’or de la catégorie “Pre-competitive” lors de la finale à New York du prestigieux YAGP. Il s’y fait ensuite remarquer chaque année : un prix “Jeune espoir” en 2015, le “Youth Grand Prix” de la catégorie Junior en 2016, idem en 2018. À l’automne 2019, il survole la demi-finale parisienne pour sa première participation dans la catégorie Senior, mais la crise sanitaire le prive de finale à New York. En 2017, il est aussi troisième de l’émission Got Talent Portugal, l’équivalent de La France a un incroyable talent. Surtout, et c’est ce qui le fait remarquer sur la scène professionnelle, il participe au Prix de Varna en 2018, dans la catégorie Junior, à tout juste 15 ans. Il est le plus jeune compétiteur de cette édition mais rafle tout de même un Prix spécial.

Tout cela l’amène à le faire repérer par de prestigieuses écoles de danse, notamment l’Académie Princesse Grace. Mais contre toute attente, António Casalinho préfère rester chez lui et continuer sa formation en sport-étude Conservatório Internacional de Ballet e Dança Annarella Sanchez – petite école mais qui sait former ses élèves, en témoignent ses trois élèves finalistes au Prix de Lausanne 2021. Cette première place lausannoise offre donc une nouvelle médaille à António Casalinho, surtout une bourse d’étude et d’apprentissage. Vu son âge – 17 ans et 7 mois – il semble plus probable qu’il se dirige vers la deuxième solution et tente de décrocher un contrat dans une grande compagnie. Discret sur ses ambitions, le jeune danseur n’a pas encore indiqué vers quelle troupe il aimerait se diriger, mais malgré la crise, il ne devrait pas être en manque de proposition.

Ajoutons enfin qu’António Casalinho est déjà une petite star sur les réseaux sociaux de la danse, avec 32.000 abonné.e.s sur Instagram. Il est aussi l’ambassadeur de So Danca, marque de danse brésilienne qui l’a repéré dès ses premières années de danse.

Ses deux variations, classique et contemporaine, sont à découvrir sur cette vidéo à 38 min. 40 et 1h 27

Les cinq autres lauréats sont originaires d’Egypte (2e prix), du Brésil (3e prix), de Corée du Sud, du Japon et du Canada, précisent-ils.

#prixdelausanne2021 pic.twitter.com/2ukj8YcPGd

En plus du deuxième prix, l’Egyptien Luca Abdel-Nour, 17 ans, a décroché le prix du public web. Le Brésilien Andrey Jesus Maciano, 16 ans, remporte, lui, le prix du meilleur jeune talent.

Vingt nationalités représentées

Vingt jeunes, de onze pays différents, s’étaient qualifiés pour la grande finale. Les nationalités les plus représentées étaient le Brésil avec quatre candidats, le Japon et la Corée du Sud avec trois candidats chacun.

Le potentiel des danseurs a été évalué selon plusieurs facteurs, rappellent les organisateurs: aisance technique, talent, aptitude à réagir à la musique et à reproduire des mouvements, entre autres. Ils devaient maîtriser à la fois le répertoire classique traditionnel et des créations contemporaines.

#PrixdeLausanne

#PdL2021https://t.co/9KCAmefwzU

Au total, 78 jeunes danseurs âgés de 15 à 18 ans et issus de 20 nationalités – 50 filles et 28 garçons – avaient pris part à cette 49e édition de ce concours international de danse qui avait débuté mardi en ligne. Ils étaient donc jugés cette année par vidéos interposées en raison de la pandémie du coronavirus.

Les candidats ont dû réaliser eux-mêmes leurs vidéos, avant de les envoyer aux organisateurs. Les neuf jurés ont, eux, été présents dans la capitale vaudoise. Le président Richard Wherlock, directeur et chorégraphe du ballet de Bâle, et ses collègues se sont réunis dans une salle du Lausanne Palace, où ils ont suivi sur un écran géant les prestations des danseurs.

Nouveau prix

Ces vidéos ont été parallèlement retransmises en direct sur Arte Concert et sur le site web de la manifestation. Les internautes du monde entier ont ainsi pu suivre, pour la toute première fois, la totalité des candidats individuellement.

Ces retransmissions ont aussi permis aussi au public de voter pour ses danseurs préférés en faisant un don via une campagne de financement participatif. La somme récoltée va au lauréat du Prix du public pour l’aider à intégrer la compagnie de son choix.

Cette édition a aussi été marquée par l’introduction d’un nouveau concours, le Young Creation Award, destiné aux jeunes chorégraphes. Il récompense deux créateurs, dont les oeuvres seront présentées au public l’an prochain.

https://www.letemps.ch/culture/un-danseur-portugais-18-ans-remporte-prix-lausanne-2021

A propos de l'auteur

Facebook