– Au bout du lac, la 27e édition de l’événement culturel proposera pas moins de 562 concerts ou spectacles du 22 au 24 juin.

«Une belle aventure et un défi chaque année»: c’est ainsi que le conseiller administratif Sami Kanaan, chargé de la Culture en Ville de Genève, a présenté mardi la Fête de la musique, en préambule à la présentation du programme de la 27e édition dans la Cité de Calvin. L’événement, entièrement gratuit, se tiendra dès le vendredi 22 juin à 19h jusqu’au dimanche 24 juin, à 21h.

Quelque 5000 artistes se produiront sur les 28 scènes disséminées entre la Vieille-Ville, le parc des Bastions, ou encore la Place Neuve. 562 spectacles ont été retenus sur les 956 projets proposés.

Qualité de l’écoute

Pour cette édition, les organisateurs ont travaillé spécialement autour de la qualité de l’écoute, visant à instaurer un sentiment d’harmonie. De fait, le nombre de scènes a été revu légèrement à la baisse pour notamment éviter les interférences sonores et offrir une meilleure qualité acoustique.

Un effort particulier a été mis sur la décoration, qui se veut cette année plus esthétique, a indiqué le coordinateur de la Fête, Laurent Marti. La signalétique sera aussi renforcée. Les horaires ont été revus: ainsi le samedi et le dimanche, des offres à destination des familles seront proposées dès 11h, avant la reprise des concerts à 14h.

8724409.image

 

Du yoga sur de l’electro

Classique, jazz, soul, electro, hip hop, rock, ethno: comme chaque année, il y en aura pour tous les goûts. Certains spectacles proposeront des interactions avec le public. Aux Bastions, des séances de yoga sur de la musique electro seront proposées par l’association Cirrus durant les trois jours à raison de deux sessions quotidiennes. Des casques seront distribués et diffuseront une musique ambiante avec la voix d’un professeur.

Dans la cour des Casemates, où auront lieu les spectacles de danse, les spectateurs seront invités à monter sur scène le vendredi soir pour se déhancher sur les sons de DJ Sofy Maladie.

Vinyle à l’honneur

Le vinyle sera aussi célébré avec deux événements. Le samedi, sur la Place Neuve, une vingtaine de «crate diggers» (dénicheurs de vinyles) présenteront leurs dernières trouvailles, tandis que le dimanche, ce sont les disquaires genevois (Sounds, Dig It, Bongo Joe, Vinyl Resistance, etc.) qui seront aux platines.

Le hip hop aura une place de choix avec en particulier deux spectacles le dimanche, à l’Alhambra. La salle accueillera durant l’après-midi une battle de DJs spécialisés dans le scratching. Le soir, le rap suisse sera mis à l’honneur avec des plateaux inédits réunissant des artistes de la scènes romande (Makala, Di-Meh, Slimka, Stress, Comme1Flocon, SOS, La Base & Tru Comers).

Dans sept communes

Outre la Ville de Genève, sept communes (Bernex, Carouge, Confignon, Genthod, Lancy, Plan-les-Ouates, Versoix) proposeront également des concerts sur un ou deux jours.

La Fête de la musique attire entre 200’000 et 250’000 personnes à Genève. Son budget est de 1,5 millions de francs.

Le programme complet de la manifestation est à consulter ici.
https://www.ville-ge.ch/fetedelamusique/

Léonard Boissonnas

http://www.20min.ch/